Accueil du site > Mots-clés > bodyscience > virus
virus

Les télomères sont un indicateur de la fragilité au rhume

20 février 2013
Des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon ont identifié un marqueur biologique dans le système immunitaire qui, à partir de l’âge de 22 ans, prédit notre aptitude à lutter contre le rhume. Publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) et dirigée par Sheldon Cohen, l’étude a découvert que la longueur des télomères, qui sont ces (...) lire la suite

 

 

Pourquoi la grippe est plus fréquente en hiver ?

5 décembre 2012
La grippe a des modes de transmission différents à travers le monde. Dans les régions tempérées (comme en France), le pic de grippe survient pendant la saison hivernale, alors que dans certaines régions tropicales, la fréquence de la grippe tend à correspondre à la saison des pluies. Des chercheurs en ingénierie civile et environnementale et des (...) lire la suite

 

 

Qu’est-ce qui provoque les épidémies saisonnières de grippe ?

30 décembre 2010
Un nouvel hiver, une nouvelle saison de grippe. Les théories visant à expliquer pourquoi ces épisodes épidémiques de grippe surviennent les mois les plus froids de l’année, dans les climats tempérés, vont des gens qui restent enfermés par un temps glacial, aux systèmes immunitaires qui seraient plus faibles. Mais un seul responsable pourrait mieux (...) lire la suite

 

 

Rhume et inhalations

8 mai 2010
De l’air humidifié et chaud, sous forme d’inhalations, est utilisé depuis longtemps par ceux qui souffrent d’un bon rhume. Les bases théoriques de cette pratique sont que la vapeur, agrémentée d’eucalyptus la plupart du temps, permettrait d’aider à mieux évacuer le mucus encombrant et pourrait détruire le virus du rhume, comme cela se passe in vitro. (...) lire la suite

 

 

Les hivers secs associés aux manifestations saisonnières de grippe

21 février 2010
L’augmentation saisonnière de la grippe a longtemps dérouté les scientifiques, mais une étude publiée dans PLos Biology a découvert que les changements saisonniers de l’humidité absolue étaient les causes sous-jacentes apparentes de ces pics hivernaux. L’étude a aussi trouvé que le début des éruptions pourrait être encouragé par des conditions météo (...) lire la suite

 

 

| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |