Accueil du site > Nutrition > 7 mythes sur le régime
7 mythes sur le régime

samedi 5 juin 2010

Mythe 1 : Des aliments sans graisse font des corps sans graisse

Dans les années 1980, de nouvelles recommandations alimentaires sont apparues, implorant tout un chacun d’adopter un régime sans graisses. Récemment, il est devenu clair que c’était une erreur. En appelant cette recommandation une "expérience non contrôlée sur toute une population", le Dr Alderman déclarait que les régimes sans graisse pourraient avoir conduit à l’épidémie d’obésité et de diabète actuelle.

Nous savons maintenant que les graisses sont nécessaires à la santé. Le gras est critique pour le fonctionnement optimal du cerveau, du cœur, de la peau et pour d’autres organes majeurs, tout comme pour l’absorption de nombreuses vitamines.

Elles sont aussi bonnes pour le régime. La digestion des graisses supprime la ghréline, l’hormone qui nous fait ressentir la faim, tandis que simultanément elles stimulent la libération de peptides qui nous rassasient, selon une étude publiée dans l’American Journal of Physiology, Endocrinology et Metabolism en 2005. Une quantité modérée de graisses peut aussi ralentir l’index glycémique d’un repas, en vous aidant à vous sentir rassasié pendant plus longtemps.

Mythe 2 : Les barres énergétiques stimulent la perte de poids

Les Power Bars, Zone Bars, MetRx et compagnie sont toutes des aliments transformés. Et les aliments transformés peuvent saboter même le plus respecté des régimes en partie parce qu’ils sont si faciles à absorber par notre corps.

Pensez aux aliments transformés comme des aliments partiellement digérés. Ils permettent à nos intestins de paresser, de conserver l’énergie et d’encourager la prise de poids.

Au contraire, les aliments complets peuvent utiliser une quantité considérable d’énergie pour être digérés. Cette dépense explique peut-être la rapide perte de poids que vivent les adeptes de l’alimentation crue.

Alors que la plupart des scientifiques ne recommandent pas de régime complètement composé d’aliments crus, le fait d’éviter les aliments transformés, même ceux aux déclarations fracassantes pour la santé, vous aidera à atteindre un poids de forme.

Mythe 3 : Le grignotage stimule le métabolisme et permet de maigrir

Alors que rester trop longtemps sans manger peut provoquer des catastrophes, le fait de grignoter peut au contraire augmenter les calories. Poignée après poignée, ou boire des smoothies banane-soja continuellement, cela se retrouvera certainement sur le tour de taille.

Une habitude de grignotage dégrade les directives intestinales et perturbe l’horloge de l’alimentation à heures fixes, rendant presque impossible l’apparition des signaux de la faim et de la satiété. Il n’est pas bon de ne pas se rappeler la dernière fois où vous avez eu faim.

Quand nous mangeons librement et continuellement, n’importe où et n’importe quand, nous commençons à manger plus pour la stimulation et la récompense, plutôt qu’en réponse à des besoins de notre corps.

Un tel comportement n’est pas bon pour le régime de quiconque.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |