Accueil du site > Psychologie > Aimez-vous vous même pour rester en bonne santé
Aimez-vous vous même pour rester en bonne santé

dimanche 17 octobre 2010

Le fait d’avoir une haute estime de soi n’aide pas seulement à bien se sentir, cela a aussi des avantages physiques. Car il semble que penser à soi positivement pourrait protéger le coeur et le système immunitaire.

Une haute estime de soi nous permet de nous sentir plus en sécurité face aux menaces, ce qui, dans les sociétés modernes, tend à être associé au statut social plutôt qu’à un danger physique.

Un psychologue, Andy Martens de l’Université de Canterbury en Nouvelle Zélande, et ses collègues, se sont demandés si cet effet protecteur pouvait aller plus loin, et amortir aussi nos réactions psychologiques [1].

Pour le savoir, ils ont mis en place une série d’expériences impliquant un total de 184 participants.

Dans l’une d’elles, on a donné aux participants de faux retours d’information sur leur intelligence ou leur personnalité, dans le but d’élever ou de réduire leur estime d’eux-mêmes. Dans une autre expérience, on leur demandait d’évaluer leurs niveaux naturels d’amour-propre chaque jour pendant deux semaines. L’équipe a analysé l’activité de la tonique cardiaque vagal, qui mesure la force de l’influence du système nerveux parasympathique sur le coeur.

Lutter ou fuir

Le système nerveux parasympathique agit en ralentissant et en calmant le coeur, en opposition avec l’état de "lutter ou s’enfuir" gouverné par le système nerveux sympathique. Le système nerveux parasympathique amortit le stress et l’inflammation, et s’il n’est pas assez actif, cela peut conduire à des problèmes cardiovasculaires et à des maladies auto-immunes.

Dans chaque expérience, une estime de soi élevée était corrélée avec une tonique vagale élevée. L’effet était relativement petit, mais Martens et ses collègues déclarent que cette étude est la première du genre à montrer comment un changement dans l’estime de soi pouvait conduire à un changement physiologique immédiat, et cela est un pas en avant important permettant de "combler le fossé" entre l’estime de soi et la santé.

Martens suggère que la façon la plus fiable pour quelqu’un de stimuler son estime de soi est de s’entourer d’amis et de famille qui soient des soutiens, des personnes qui donnent un feedback positif, des retours positifs, plutôt que d’essayer de penser positivement.

Une faible estime de soi signifie plus que seulement se sentir mal, dit le chercheur. "Cela veut aussi dire que le corps ne fonctionne pas d’une façon saine, et que cela pourrait avoir des implications sérieuses pour la santé au fil du temps."

Références :

[1] Self-esteem and autonomic physiology : Self-esteem levels predict cardiac vagal tone. Journal of Research in Personality, Vol 44, Iss 5, Oct 2010, pp 573-584


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |