Accueil du site > Santé > Ajouter des graisses monoinsaturées réduit le cholestérol
Ajouter des graisses monoinsaturées réduit le cholestérol

mardi 2 novembre 2010

Une preuve supplémentaire que le régime Méditerranéen est efficace pour contrôler le cholestérol.

Selon une étude publiée dans le Canadian Medical Association Journal [1] l’ajout de graisses mono-insaturées dans un régime visant à faire baisser le cholestérol chez des patients avec des niveaux modérément élevés de cholestérol, augmente les HDL (le "bon cholestérol") de 12,5% et réduit les niveaux de LDL (le "mauvais cholestérol") de 35%.

Des niveaux faibles de HDL et des niveaux élevés de LDL représentent un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires. L’ajout de graisses alimentaires mono-insaturées, qu’on trouve fréquemment dans les régimes Méditerranéens, est une approche fréquente pour élever les niveaux de HDL.

L’étude a inclus 24 patients (17 hommes et 7 femmes ménopausées) qui ont suivi un régime très faible en graisses saturées, avant d’être assignés au hasard soit dans un groupe avec un régime élevé en graisses mono-insaturées, soit un régime faible en graisses mono-insaturées.

Les deux groupes de patients ont été affectés à un régime végétarien spécial qui comprenait de l’avoine, de l’orge, du psyllium, de l’aubergine, du soja, du gombo, des amandes et de la margarine enrichie en stérols végétaux. Dans le groupe avec des graisses mono-insaturées, les chercheurs ont substitué 13% des calories en enlevant des hydrates de carbone pour y mettre à la place une huile de tournesol riche en graisses mono-insaturées, avec la possibilité de la changer partiellement avec de l’huile d’avocat.

Ils ont découvert des réductions significatives des niveaux de cholestérol dans le sang des participants à la fin des deux mois de l’étude.

"Le remplacement de 13% des calories totales provenant des hydrates de carbone par des graisses mono-insaturées dans le régime a résulté en une augmentation plus importante de 12,5% du HDL sur quatre semaines, tout en ne modifiant pas la diminution substantielle de LDL" écrit le Dr David Jenkins.

D’autres stratégies pour augmenter le HDL comprennent le sport, la perte de poids et l’arrêt du tabagisme.

"L’addition des graisses mono-insaturées augmente les HDL, et pourrait de ce fait augmenter plus encore l’effet cardio-protecteur d’un régime déjà réduit en graisses, visant à faire baisser le cholestérol sans diminuer son effet bénéfique sur les LDL" disent les auteurs.

Cependant, ils précisent que les effets à long terme sur les régimes, qui sont orientés eux-mêmes par les besoins des patients, doivent être déterminés à partir de leurs résultats sur le coeur.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |