Accueil du site > Nutrition > Boire de l’alcool en mangeant ralentit la digestion, mais n’augmente pas (...)
Boire de l’alcool en mangeant ralentit la digestion, mais n’augmente pas l’indigestion

jeudi 16 décembre 2010

Les mangeurs et buveurs peuvent être rassurés, car une étude publiée dans le British Medical Journal [1] a trouvé que bien que l’alcool pourrait ralentir la digestion après un repas riche et calorique, notamment en période de fêtes, il ne cause pas de symptômes d’’indigestion tels que brulures d’estomac, ballonnements et renvois.

Afin de déterminer les effets de l’alcool sur le système digestif quand des repas riches sont consommés, des enquêteurs de l’Hôpital de l’Université de Zurich, dirigés par le Dr Mark Fox, ont étudié 20 individus qui avaient soit bu du vin ou du thé noir avec leur fondue au fromage, suivie par une liqueur ou de l’eau comme digestif après ce fameux met.

Fox et ses collègues déclarent que bien qu’ils soient focalisés sur la fondue, les résultats de leur recherche "peuvent être généralisés pour s’adresser au plus vaste problème des effets de l’alcool sur la digestion et le confort digestif après un gros et riche repas, du genre de celui que nous apprécions tous pendant la période des fêtes."

Vingt volontaires en bonne santé (14 hommes et 6 femmes) âgés entre 23 et 58 ans ont pris part à l’étude. Aucun des participants n’avait de passé d’alcoolique ni de maladie d’estomac. Ils avaient un IMC moyen de 23,6, et aucun ne prenait de médicament.

Les participants ont été testés sur deux jours, séparés d’au moins une semaine chacun. La moitié du groupe a bu du vin blanc avec sa fondue, et l’autre moitié a bu du thé noir. Ceci a été suivi par un digestif à base de ligueur (schnaps) ou de l’eau 90 minutes plus tard.

L’équipe de recherche a utilisé des tests scientifiques d’alcoolémie bien connus pour évaluer les effets de la consommation d’alcool sur le système digestif.

Les résultats ont montré que le processus de digestion était plus lent dans le groupe qui avait bu de l’alcool avec la fondue. Cependant, les résultats ont aussi montré que l’alcool n’avait pas contribué à augmenter les problèmes d’indigestion tels que brûlures d’estomac, ballonnements et vomissements.

Les auteurs de conclure que "les lecteurs en bonne santé seront content d’apprendre qu’ils peuvent profiter de ces repas traditionnels avec la boisson de leur choix, sans se soucier des problèmes d’indigestion." Les seuls soucis viendront peut-être du tour de taille !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |