Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Boire un mélange de protéines après son entrainement
Boire un mélange de protéines après son entrainement

vendredi 25 janvier 2013

Un mélange de protéines apporte les acides aminés aux muscles et permet leur croissance et réparation.

Une étude publiée dans le Journal of Nutrition [1] démontre les bénéfices d’une consommation d’un mélange protéiné pour la synthèse protidique des muscles après de l’exercice physique. Cette étude a été réalisée par des chercheurs de l’Université du Texas, et a utilisé des protéines de soja, de petit lait (whey) et de caséine consommées après une séance d’exercices de musculation. Ces protéines ont des profils acido-aminés complémentaires et différents taux de digestion (profils de libération des acides aminés). Les résultats montrent une libération prolongée des acides aminés aux muscles, et une augmentation de la synthèse protidique quand les sujets consommaient le mélange, comparé à une seule source de protéine seule.

"Les sources de protéines de haute qualité contiennent toutes les acides aminés essentiels, et ont des caractéristiques qui leur sont propres bien qu’elles offrent un unique avantage pour la croissance musculaire" dit le Dr Blake Rasmussen, auteur principal de l’étude. "Cette étude avait pour objectif de tester les effets d’une association de protéines de soja avec des protéines de lait, pour favoriser les gains de masse maigre dans le corps."

La composition du mélange utilisé dans cette étude reposait sur les résultats d’une étude pré-clinique publiée qui avait montré une augmentation de la synthèse protidique musculaire postprandiale chez des rats comparé à un autre mélange de protéines de soja ou de petit lait seules. Cette étude clinique humaine a montré que le mélange de protéines de soja et de lait (25% de protéines d’isolat de soja, 25% d’isolat de protéines de petit lait et 50% de caséine) est capable de stimuler la croissance musculaire dans les mêmes conditions que la protéine de petit lait, par une élévation de la synthèse protidique musculaire et une croissance des cellules musculaires. En outre, le mélange élargit la fenêtre anabolique (i.e. prolonge l’augmentation du taux de synthèse des protéines musculaires au repos) pendant une période de temps plus longue que la whey seule.

Les boissons apportaient approximativement 20 grammes de protéines, soit d’un mélange soja-lait ou de protéines de petit lait, et contenaient des quantités identiques de leucine, un acide aminé clé impliqué dans les voies de transmission des cellules musculaires qui régulent les taux de synthèse protidique musculaire. Les boissons étaient consommées après un exercice de musculation pour les cuisses de forte intensité. Plusieurs échantillons de muscle des cuisses ont été collectés sur chaque sujet pour déterminer les modifications dans la synthèse protidique avec le temps (au repos, et 3 et 5 heures après l’exercice). 90 jeunes adultes en bonne santé ont participé à l’étude randomisée et en double aveugle.

"Des recherches passées n’avaient examiné qu’une seule source de protéines, et n’avaient pas fait concorder les sources de protéines pour leur contenu en leucine, un acide aminé branché qui a des effets anaboliques, dont on pense qu’il déclenche la synthèse protidique musculaire. Les résultats de notre étude indiquent que le mélange de protéines de soja/lait stimule la synthèse des protéines musculaires pendant la période de récupération immédiate après l’exercice, tout comme durant la période post-exercice plus tard, comparé à une source unique de protéines de petit lait, qui n’augmente la synthèse protidique que pendant la période de repos immédiatement après le sport", dit Paul Reidy, auteur de l’étude.

Les protéines de lait (caséine et whey), soja, bœuf et œufs sont efficaces pour ce qui est de stimuler la synthèse protidique musculaire après l’exercice. Cette étude démontre que la consommation d’un breuvage fait de protéines de soja et de lait après l’exercice est capable de prolonger la libération des acides aminés aux muscles, la transmission des cellules musculaires et la synthèse protidique dans les muscles. Cet élargissement de la fenêtre anabolique pourrait aussi être important pour des muscles vieillissants.

"Aucune recherche sur les mélanges de protéines provenant de différentes sources et de leurs effets sur la synthèse protidique n’avait été faite à ce jour. La santé des muscles est d’un grand intérêt non seulement pour les individus jeunes et actifs comme ceux étudiés ici, mais aussi pour la population âgée. Le rôle des protéines pour la santé musculaire est un domaine clé pour notre société" conclut le Dr Ratna Mukherjea.

Références :

[1] Protein Blend Ingestion Following Resistance Exercise Promotes Human Muscle Protein Synthesis. Journal of Nutrition, 2013, jn.112.168021.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |