Accueil du site > Nutrition > Ce sont les calories et pas les protéines qui font grossir
Ce sont les calories et pas les protéines qui font grossir

mercredi 4 janvier 2012

Dans une étude publiée dans le JAMA [1], dirigée sur 25 individus en bonne santé qui vivaient dans des conditions contrôlées, et qui ont été répartis au hasard dans des groupes qui se suralimentaient via des régimes avec différents niveaux de protéines, ceux qui consommaient les régimes hypoprotéinés (avec peu de protéines) ont pris moins de poids que ceux qui consommaient des régimes normaux ou élevés en protéines.

En outre, les calories seules, et non les protéines, ont montré qu’elles contribuaient à une augmentation de la graisse corporelle. Les chercheurs ont aussi découvert que les protéines contribuaient à modifier la dépense énergétique et la masse maigre du corps. Des chercheurs ont réalisé cette étude pour déterminer si ce sont les niveaux de protéines alimentaires qui affectent de façon différente la composition du corps, la prise de poids ou la dépense énergétique dans des conditions rigoureusement contrôlées.

L’étude contrôlée et randomisée comprenait 25 hommes et femmes en bonne santé, de poids stable, âgés entre 18 et 35 ans, avec un Indice de masse corporelle (IMC) entre 19 et 30. Le premier participant avait été admis dans l’Unité hospitalière en juin 2005 et le dernier en octobre 2007. Après avoir consommé un régime pour stabiliser leur poids pendant 13 à 25 jours, les participants ont été répartis au hasard et ont reçu différents régimes alimentaires. Un régime qui contenait 5% d’énergie en protéines (hypoprotéiné), 15% d’énergie en protéines (normal) ou 25% de son énergie en protéines (hyperprotéiné).

Les sujets ont été suralimentés avec ces régimes pendant les 8 dernières semaines de leur séjour de 10-12 semaines dans l’Unité Métabolique de l’hôpital. Quand on les compare avec la consommation énergétique pendant la période de stabilisation du poids, les régimes aux protéines ont fourni environ 40% d’énergie en plus, ce qui correspond à 954 calories par jour.

Tous les participants de l’étude ont pris du poids et il n’y avait pas de différence entre les sexes. Le taux de prise de poids dans le groupe au régime hypoprotéiné était moindre que dans les deux autres groupes, 3,16 kg contre 6,05 kg pour le groupe au régime normal, et 6,51 kg dans le groupe du régime hyperprotéiné.

"Le taux de graisse dans le corps a augmenté de la même façon dans les trois groupes, et représentait de 50% à plus de 90% de l’excès des calories stockées. La dépense d’énergie au repos, la dépense d’énergie totale et le taux de protéines dans le corps n’ont pas augmenté pendant la suralimentation avec le régime hypoprotéiné", notent les auteurs.

La masse maigre du corps (les protéines du corps) a diminué de 0,70 kg pendant la période de suralimentation dans le groupe au régime hypoprotéiné, comparé à un gain de 2,87 kg dans le groupe au régime normal, et de 3,18 kg dans le groupe hyperprotéiné. La dépense énergétique au repos (régime normal : 160 calories/jour, hyperprotéiné : 227 calories/jour) a augmenté significativement avec les régimes normal ou hyperprotéiné.

"En résumé, la prise de poids quand on suit un régime faible en protéines (5% de l’énergie tiré des protéines) était moindre comparée à la prise de poids quand on suit un régime normal en protéines (15% de l’énergie en protéines) avec le même nombre de calories supplémentaires. Les calories seules contribuent à augmenter la graisse dans le corps. Au contraire, les protéines contribuent à modifier la dépense d’énergie et la masse maigre, mais n’augmentent pas la graisse du corps", concluent les auteurs.

"La conclusion de cette étude est que les calories sont en fait plus importantes, pour ce qui est de la graisse du corps, que les protéines quand on consomme des quantités excessives d’énergie."

Références :

[1] Effect of Dietary Protein Content on Weight Gain, Energy Expenditure, and Body Composition During Overeating : A Randomized Controlled Trial. JAMA. 2012 ;307(1):47-55.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |