Accueil du site > Techniques > Comment l’angle du banc modifie l’activation des muscles au développé (...)
Comment l’angle du banc modifie l’activation des muscles au développé couché

vendredi 17 avril 2015

L’activation musculaire pendant l’exercice physique est la clé du développement de la masse musculaire et de la force, et l’exercice du développé couché est une méthode très populaire et largement utilisée pour construire du muscle et développer la force du haut du corps. Dans leur étude [1] des chercheurs ont cherché à découvrir les effets de l’activation musculaire pendant le développé couché libre avec barre et poids sur des bancs réglés à des angles de 0°, 30°, 45° et -15°. Si des angles plus grands ou plus petits augmentent l’activation des muscles, les résultats pourraient être utilisés pour planifier des programmes d’exercices efficaces pour le haut du corps.

Les résultats des auteurs confirment l’utilité d’avoir recours à un banc horizontal pour activer le grand pectoral supérieur et inférieur pendant la poussée de la barre. Cependant, ils ont trouvé qu’une inclinaison du banc à 30° et à 45° avait pour résultat une sollicitation plus importante du muscle, ce qui apporte un éclairage utile sur les adaptations efficaces de l’exercice du développé couché pour atteindre une force et une musculature optimales.

Les chercheurs de conclure que leur recherche démontre l’importance de la prise en compte des effets de l’activation musculaire à travers différents moments dans le temps de la contraction et du soulevé de la barre, car ces variations peuvent être évidentes. Pour optimiser le programme d’entrainement de musculation dans l’objectif d’améliorer la force musculaire et le développement du grand pectoral, il serait bénéfique d’inclure des mouvements de développé couché et de développé incliné sur un banc à 30°.

Pour leur étude, 14 participants déjà entrainés à la musculation ont réalisé deux séances d’entrainement. Dans la première séance, on a demandé aux participants de réaliser une répétition complète au maximum. Cela est défini comme étant une répétition sur un banc de couché horizontal avec le poids le plus lourd possible.

Dans la seconde séance, des électrodes adaptées ont été installées pour évaluer l’activation musculaire, et les participants ont réalisé six répétitions sur des bancs avec quatre angles d’inclinaison différents à un poids équivalent à 65 % du poids précédemment utilisé sur le banc couché. Les effets des différentes conditions du développé incliné ou décliné ont été observés sur toute la durée de la contraction du muscle, et pendant la phase de contraction supérieure et inférieure du grand pectoral, du deltoïde antérieur et du triceps latéral.

Références :

[1] Influence of bench angle on upper extremity muscular activation during bench press exercise. Jakob Lauver, Trent Cayot, Barry Scheuermann. European Journal of Sport Science, 2015 ; 1.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |