Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Comment les pilules pour maigrir nourrissent l’épidémie d’obésité
Comment les pilules pour maigrir nourrissent l’épidémie d’obésité

mercredi 12 novembre 2014

Les consommateurs ont souvent trop confiance dans les pilules, tisanes et autres remèdes vendus comme produits pour maigrir, les chiffres des ventes en sont la démonstration directe. Pourtant, les taux d’obésité et de surcharge pondérale ne sont pas pour autant freinés et augmentent régulièrement. Selon une étude publiée dans le Journal of Public Policy & Marketing [1], les croyances erronées à propos de ces produits font plus grossir les consommateurs qu’ils ne les font véritablement maigrir.

"Les (pseudo) remèdes qui promettent de réduire les risques de grossir et d’être en surpoids pourraient saper la motivation des individus qui ont pris la décision d’adopter un comportement plus sain", notent les auteurs de l’étude. "Dit plus simplement, pourquoi faudrait-il faire des efforts pour avoir un style de vie sain et sportif alors qu’un ’remède’ pour maigrir peut s’en occuper ?"

Les participants à cette étude avaient chacun accès à un bol de cookies au chocolat, avec l’un des groupes qui a été informé de l’existence d’une nouvelle pilule puissante qui lutte contre la graisse. Le groupe qui croyait en l’existence de cette nouvelle pilule a mangé beaucoup plus de cookies par personne, certains participants en ont même avalé jusqu’à 30. Un test supplémentaire a montré que plus le cookie était gras, plus les participants en mangeaient, tant qu’ils pensaient pouvoir prendre la fameuse pilule pour maigrir.

L’étude envoie un signal d’alerte sur le fait que les personnes qui ont vraiment besoin de maigrir le plus, et qui se procurent parfois en désespoir de cause des pilules ou produits "pour maigrir", sont malheureusement celles qui sont les plus susceptibles d’augmenter dangereusement leur consommation de produits gras et sucrés.

La bonne nouvelle était que le fait d’encourager les consommateurs à voir au-delà de la publicité et du marketing, pour chercher et trouver une véritable information sur ces produits, était très efficace pour ce qui était de diminuer leurs fausses attentes et leurs espoirs vains, ainsi que leur mauvais comportement pour leur santé et leur poids. Cette même stratégie pourrait faire la preuve de son efficacité dans d’autres domaines de la vie des consommateurs, en soulageant par exemple ceux qui essayent d’améliorer l’état de leurs finances, mais qui sont la proie des vendeurs de placements financiers trop beaux pour être vrais.

"Étant donné l’omniprésence des produits en tous genres pour maigrir de nos jours, il faut davantage de recherche pour comprendre l’impact du marketing de ces produits sur les consommateurs. Il y a un vide juridique à remplir afin d’améliorer les pratiques concernant ces produits, et pour minimiser leurs conséquences potentiellement néfastes sur les consommateurs et leur santé," concluent les auteurs de l’étude.

Références :

[1] Lisa E. Bolton, Amit Bhattacharjee, Americus Reed. The Perils of Marketing Weight Management Remedies and the Role of Health Literacy. Journal of Public Policy & Marketing.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |