Accueil du site > Fitness > Comment ne pas grossir pendant les fêtes ?
Comment ne pas grossir pendant les fêtes ?

mardi 3 décembre 2013

Une étude confirme le fait qu’il vaut mieux éviter de manger plus que de faire plus de sport pour compenser les calories supplémentaires ingérées.

Bien que l’objectif n’est pas de décourager qui que ce soit de faire de l’exercice physique, mais quand il s’agit de forme physique et de bien-être, mieux vaut être bien informé. Ainsi, voici un conseil bien informé qui va vous permettre de ne pas prendre de poids pendant les fêtes de fin d’année : vos chances de ne pas prendre de kilos superflus pendant le mois de décembre sont plus grandes si vous savez vous retenir à table, que si vous faites plus de sport après avoir mangé plus que d’habitude.

C’est la conclusion d’une recherche publiée dans l’European Journal of Clinical Nutrition [1]. Des chercheurs de l’Université Texas Tech ont suivi les changements du poids, du pourcentage de graisse et de tension artérielle chez 148 hommes et femmes juste avant la fête de Thanksgiving et jusqu’après les fêtes du Nouvel An. Les participants de cette étude ont rapporté la quantité de sport qu’ils faisaient. La moitié d’entre eux étaient sédentaires, tandis que l’autre moitié a rapporté être des sportifs sérieux et réguliers.

Pendant cette période de vacances et de fêtes, les participants de l’étude ont pris en moyenne 0,70 kilo, et ils ont augmenté leur pourcentage de graisse corporelle et leur tension artérielle. En comparaison, le gain de poids moyen par personne et par an à cette période de l’année est d’un kilo, ce qui montre qu’une vigilance accrue à cette période de l’année est possible.

Dans le cadre de cette étude, le sport n’a pas eu d’effet significatif contre la prise de poids. Il y a deux bonnes raisons qui expliquent cela. Premièrement, comme tous ceux qui ont soudainement dépassé leurs limites pourront le dire, faire plus d’exercice peut stimuler davantage l’appétit, qui semble hors de proportion avec la dépense d’énergie supplémentaire.

Deuxièmement, il est facile de surestimer les calories brûlées quand on fait plus de sport. Par exemple, si vous passez de 32 kilomètres à 40 kilomètres de course à pieds (soit 8 km de plus) par semaine pendant les vacances, cela veut dire que vous brûlez grosso modo 500 calories de plus par semaine. Une poignée de M&Ms avalée lors d’une réunion au bureau et une ou deux parts de bûche de Noël pendant le réveillon suffiront à annuler cette dépense d’énergie supplémentaire.

Cette étude montre que la meilleure solution pour éviter de prendre du poids pendant les fêtes est de manger avec modération. Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’il faille négliger ses entrainements sportifs, car il y a des millions d’autres bonnes raisons de courir régulièrement. Si les vacances de fin d’année mettent souvent à mal les programmes d’entrainement sportif, il faut s’engager à courir au moins un kilomètre de plus le reste de l’année comme compensation de la trêve vacancière.

Références :

[1] Body composition, energy expenditure and physical activity. Effects of exercise during the holiday season on changes in body weight, body composition and blood pressure. J L Stevenson, S Krishnan, M A Stoner, Z Goktas, J A Cooper. European Journal of Clinical Nutrition, (2013) 67, 944–949.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |