Accueil du site > Techniques > Courez en rythme : la musique augmente l’endurance de 15%
Courez en rythme : la musique augmente l’endurance de 15%

lundi 9 mars 2009

L’Ecole de Sport et d’Education de l’Université de Brunel a révélé que, selon les dernières recherches du Dr Costas Karageorghis, le fait de sélectionner avec soin sa musique peut augmenter l’endurance physique d’une personne et rendre l’expérience de l’exercice cardiovasculaire beaucoup plus positive.

L’étude, qui a été publiée dans le Journal of Sport & Exercise Psychology [1], est la dernière du genre d’un programme sur 20 ans sur les qualités motivantes de la musique sur le sport et l’exercice. Les résultats illustrent les bénéfices associés à l’exercice accompagné de musique ; quelque chose que les meilleurs athlètes, comme le marathonien Haile Gebrselassie, font depuis des années déjà.

Trente participants ont été entraînés sur un tapis roulant tout en écoutant une sélection de musique rock ou pop motivante, comprenant Queen, Red Hot Chilli Peppers et Madonna. On leur demandait de rester en rythme avec la musique. Les résultats ont montré que lorsqu’elle est bien choisie selon des principes scientifiques, la musique peut augmenter l’endurance de plus de 15% et améliorer la "sensation" des sportifs, en les aidant à tirer plus de plaisir en exécutant leur tâche. L’une des découvertes est que la musique peut aider les sportifs à être plus positifs même quand ils s’entraînent très intensément, proche de l’épuisement physique.

Ces dernières recherches du Dr Karageorghis sont particulièrement remarquables pour la santé publique, étant donné que des exercices de base comme marcher ou courir sont souvent inclus dans des programmes de rééducation comme exercices essentiels (par exemple pour les patients cardiaques ou souffrant d’obésité).

La musique peut avoir un impact considérable pour lutter contre l’inactivité du public. En outre, les effets de la musique sur l’humeur et les émotions ouvrent la possibilité qu’elle soit utilisée afin d’améliorer l’envie de faire de l’exercice, et de ce fait, aider les gens à aller jusqu’au bout de leur objectif à long terme.

Le Dr Karageorghis explique : "L’application synchrone de la musique résulte en une endurance plus élevée, alors que les qualités motivantes de la musique impactent significativement l’interprétation des symptômes de la fatigue jusqu’au point d’un épuisement volontaire."

Références :

[1] Psychophysical and Ergogenic Effects of Synchronous Music During Treadmill Walking. Journal of Sport & Exercise Psychology, Vol : 31 ; Iss : 1 ; Fev, 2009


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |