Accueil du site > Santé > Courir ou marcher pour maigrir
Courir ou marcher pour maigrir

vendredi 21 décembre 2012

Même si vous brûlez les mêmes calories, le fait de faire plus d’exercice vigoureux pourrait vous aider à perdre plus de poids.

La grande question sur le fait de savoir quel est le meilleur type d’exercice pour maigrir ou pour contrôler son poids est une question épineuse et compliquée. Est-ce que l’exercice physique brûle principalement des sucres ou des graisses ? Est-ce que cela stimule le métabolisme après un bon entraînement ? Est-ce que cela vous affame encore plus et que vous compensez en trop mangeant ?

Tous ces facteurs sont très difficiles à contrôler en laboratoire sur de longues périodes de temps, ainsi, il y a de la place pour les expériences "dans la vraie vie", où vous observez simplement un très grand nombre de gens sur plusieurs années en essayant de faire ressortir quels comportements mènent à quels résultats. Cependant, cette approche a ses propres problèmes, comme celle de distinguer une cause réelle d’une simple corrélation.

Un chercheur de Berkeley, Paul Williams, a suivi plus de 120 000 coureurs depuis 1991 dans le cadre de son étude, la National Runners’ Health Study. Sa dernière étude publiée dans le journal Medicine & Science in Sports & Exercise [1], a comparé une cohorte de 32000 coureurs venant de l’étude précédente avec 15000 marcheurs de l’étude National Walkers’ Health Study, avec un temps de suivi moyen de plus de six années. L’objectif : regarder dans quelle mesure les sujets augmentaient ou réduisaient la quantité de marche ou de course à pieds qu’ils faisaient durant toute cette période, pour voir comment cela affectait leur poids.

Bien entendu, on ne peut pas directement comparer la course à pieds avec la marche à travers le temps passé ou même la distance parcourue, parce que ces deux activités se font à des intensités différentes. La marche est typiquement classée comme exercice "modéré", à 3-6 MET (1 MET est la quantité d’énergie que vous brûlez pendant que vous restez vautré sur un divan) ; courir est en revanche classé comme "vigoureux", à plus de 6 MET. En théorie cependant, si vous comparez un changement identique dans les MET brulés, vous pourriez vous attendre à ce que le poids perdu soit similaire et ceci, que vous marchiez ou que vous courriez.

Or, ce n’est pas ce que William a trouvé. Une augmentation ou une diminution des MET consommés en courant produit une perte ou un gain de poids significativement plus grand comparé à la même augmentation ou diminution des MET en marchant. Plus précisément, pour les 25% de sujets les plus lourds de l’étude, les calories brûlées via la course à pieds ont conduit à 90% de perte de poids de plus que les calories par la marche à pieds.

Pourquoi cela ? Cette étude ne peut pas répondre à cette question, mais Williams propose quelques pistes : par exemple, il a été établi que l’exercice vigoureux stimulait plus de consommation calorique après l’entrainement que l’exercice modéré. Il fait également remarquer que des études ont trouvé que la suppression de l’appétit est plus importante après un exercice vigoureux, bien que certaines études aient trouvé le contraire. Les données ne sont certainement pas parfaites, et cette étude n’est sans doute pas à considérer comme le mot de la fin pour ce qui concerne la perte de poids et l’intensité de l’exercice physique.

Références :

[1] Greater Weight Loss from Running than Walking during 6.2-yr Prospective Follow-up. Williams PT. Medicine & Science in Sports & Exercise, 2012.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |