Accueil du site > Nutrition > Des desserts au petit-déjeuner pour maigrir
Des desserts au petit-déjeuner pour maigrir

mercredi 27 juin 2012

Les personnes qui suivent un régime ont moins faim et moins de fringales dans la journée, et réussissent mieux à conserver le bénéfice de leur perte de poids, si elles avalent un petit-déjeuner riche en hydrates de carbone et protéines qui comprend un dessert.

"L’objectif d’un régime pour perdre du poids ne devrait pas uniquement se focaliser sur la perte de poids, mais aussi sur la réduction de la faim et des fringales, ce qui permet d’empêcher de grignoter et de regrossir" explique le Dr Daniela Jakubowicz, auteure de l’étude [1].

Jakubowicz et ses collègues ont étudié presque 200 adultes obèses non diabétiques, qui ont été répartis au hasard dans différents groupes pour suivre l’un des deux régimes hypocaloriques. Ces deux régimes alimentaires contenaient le même nombre de calories quotidiennes, environ 1600 pour les hommes et 1400 pour les femmes, mais différaient surtout dans la composition du petit-déjeuner.

L’un des groupes recevait une alimentation réduite en hydrates de carbone, dont un petit-déjeuner de 304 calories avec seulement 10 grammes d’hydrates de carbone. L’autre groupe mangeait un petit-déjeuner de 600 calories, avec 60 grammes d’hydrates de carbone, et qui comprenait une petite friandise comme du chocolat, un beignet, un cookie ou du gâteau. Les deux régimes contenaient des protéines (comme du thon, blanc d’œuf, fromage et lait écrémé) au petit-déjeuner, mais le "régime avec le dessert au petit-déjeuner" avait 45 grammes de protéines, soit 15 grammes de plus que le régime hypoglucidique.

À mi-chemin de l’étude d’une durée de 8 mois, les participants des deux groupes ont perdu en moyenne 15,1 kg par personne, ce qui montre que les deux régimes fonctionnent aussi bien. Cependant, dans les quatre derniers mois de l’étude, le groupe qui mangeait le moins d’hydrates de carbone a repris en moyenne 11,6kg, tandis que les participants qui mangeaient le dessert le matin au petit-déjeuner ont encore perdu 6,9kg chacun.

En outre, les sujets de l’étude qui mangeaient le dessert au petit-déjeuner ont rapporté qu’ils ressentaient moins la faim et avaient moins de fringales comparés à l’autre groupe. Les carnets de suivi alimentaires des sujets ont montré que le groupe avec le dessert au petit-déjeuner respectait mieux le programme alimentaire et les calories consommées. Les femmes qui mangeaient le dessert au petit-déjeuner avaient droit à 500 calories au déjeuner et à environ 300 calories au diner. Les hommes dans ce groupe pouvaient manger 600 calories au déjeuner et 464 calories au diner.

Comme preuve supplémentaire supportant le dessert au petit-déjeuner, les niveaux de ghréline, cette "hormone de la faim", chutaient plus après le petit-déjeuner que dans le groupe avec peu d’hydrates de carbone : respectivement de 45,2% contre 29,5%.

L’auteure attribue ces meilleurs résultats du dessert pris au petit-déjeuner à la synchronisation et à la composition du repas. Elle déclare qu’une alimentation riche en protéines réduit la faim ; la combinaison des protéines et des hydrates de carbone augmente la satiété, ou le sentiment d’avoir assez mangé ; et le dessert réduit les fringales pour les friandises, et pour les aliments riches et gras. De telles fringales surviennent souvent quand un régime limite fortement les aliments sucrés, et peut avoir pour résultat de se jeter sur les aliments gras qui ne sont pas autorisés dans le régime.

Références :

[1] Daniela Jakubowicz, Oren Froy, Julio Wainstein, Mona Boaz. Meal timing and composition influence ghrelin levels, appetite scores and weight loss maintenance in overweight and obese adults. Steroids, 2012 ; 77 (4) : 323 DOI : 10.1016/j.steroids.2011.12.006


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |