Accueil du site > Santé > Des exercices pour les cuisses réduisent les douleurs au genou des (...)
Des exercices pour les cuisses réduisent les douleurs au genou des coureurs

jeudi 10 juin 2010

Un régime de renforcement des cuisses deux fois par semaine, réalisé durant six semaines, a démontré être étonnamment efficace pour ce qui est de réduire, et dans certains cas éliminer, les douleurs aux genoux connues comme étant la douleur patellofémorale (PFP) chez des coureuses féminines.

L’étude de Tracy Dierks, professeur au Département de Thérapie Physique à l’Université de Purdue, repose sur la théorie selon laquelle des cuisses plus fortes corrigeront la course à pieds des erreurs qui contribuent à ce genre de douleur, même si les participants de l’étude n’avaient reçu aucun rythme d’entrainement. L’étude a utilisé une échelle de la douleur allant de 0 à 10, avec 3 qui représente l’apparition de la douleur, et 7 qui représente la douleur vive, le point à partir duquel les coureurs arrêtent généralement de courir à cause de cette douleur.

Les coureurs blessés ont commencé l’essai de six semaines en enregistrant leur douleur à 7 quand ils courraient sur un tapis roulant, et terminaient la période de l’étude en enregistrant des niveaux de douleur à 2 voire moins, c’est-à-dire plus de douleur du tout.

"Pour être honnête, je ne m’attendais pas à de telles réductions" dit Dierks. "Nous avions quelques coureurs qui sont descendus au niveau 2, mais la majorité étaient en-dessous".

La PFP, une des blessures les plus communes chez les coureurs, est causée quand l’os de la cuisse frotte contre l’arrière du genou. Les coureurs en souffrant ne ressentent pas de douleur quand ils commencent à courir, mais une fois que la douleur arrive, elle empire incroyablement. Dés qu’ils arrêtent de courir, la douleur disparait presque immédiatement.

Dierks déclare que les études indiquent que la douleur patellofémorale ronge le cartilage et peut avoir les mêmes effets que l’ostéoarthrite. Les participants de son étude ont montré plusieurs des signes classiques de la PFP, le plus manifeste étant leurs genoux plient vers l’intérieur pendant la course à pieds, ou en faisant des mouvements de squat en musculation.

L’étude pilote a ainsi impliqué cinq coureurs, et un groupe de contrôle qui comprenait quatre autres coureurs. Des mesures de la force des cuisses ont été prises avant et après que les coureurs du groupe contrôle aient maintenu leur programme de course normal pendant 6 semaines. Des mesures de la force des cuisses ont été prises chez tous les coureurs avant et après la période de six semaines qui suivait, pendant laquelle ils ont tous réalisé les exercices de renforcement des cuisses.

Les exercices, réalisés deux fois par semaine pendant environ 30 à 45 minutes, impliquaient des squats (mouvement de musculation consistant en des flexions avec des poids sur les épaules) et des exercices avec des bandes de résistance, tous les exercices pouvant être réalisés à domicile. Cette étude fait partie d’une étude en cours impliquant des exercices pour les cuisses et la douleur PFP, avec 11 coureurs ayant eu recours à l’intervention avec succès. Dierks déclare qu’il prévoit de tester ces exercices sur un échantillon plus large de coureurs.

Des recherches précédentes s’étaient déjà concentrée sur les pieds comme étant la cause principale des douleurs patellofémorale, avec des études plus récentes sur les cuisses. Dierks dit qu’il a trouvé une association entre la PFP chez les femmes et des cuisses affaiblies, mais cette étude est la première à tester un possible traitement. Il notait que la douleurs patellofémorale est considérée comme étant une douleur "multifactorielle", ainsi cette étude examine l’une des possibles causes de la douleur.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |