Accueil du site > Nutrition > Est-ce que le fait de s’entrainer avant le petit-déjeuner permet de maigrir (...)
Est-ce que le fait de s’entrainer avant le petit-déjeuner permet de maigrir ?

mercredi 9 novembre 2016

Une petite étude a trouvé que le fait de sauter le petit-déjeuner pour faire directement son entrainement matinal pourrait vous aider à moins manger durant la journée [1]. Dans cette étude, 12 hommes physiquement actifs âgés de 18 à 23 ans arrivaient au laboratoire à 8 heures du matin, et ils recevaient soit un petit-déjeuner consistant en des céréales et du jus d’orange, soit pas de petit-déjeuner du tout. Puis à 10h00 tous les sujets couraient sur un tapis de course pendant 1 heure.

Une semaine plus tard, les participants ont répété l’expérience mais les groupes ont changé, ceux qui avaient pris un petit-déjeuner lors de la dernière expérience n’en ont pas eu et vice-versa. Les hommes ont reçu de la nourriture pour le reste de la journée, et pouvaient manger ce qu’ils voulaient. Les chercheurs ont mesuré la nourriture qu’ils avaient laissée à la fin de la journée.

Les résultats ont montré que les hommes consommaient globalement beaucoup plus de calories les jours où ils ont déjeuné avant de faire de l’exercice. En moyenne, les participants consommaient environ 4500 calories les jours où ils ont pris un petit-déjeuner avant de faire du sport, mais seulement 3600 calories les jours où ils ont fait de l’exercice avant de déjeuner.

Les hommes consommaient l’essentiel de ces calories supplémentaires en soirée. Les chercheurs de préciser que cela fait longtemps qu’on cherche à comprendre comment l’exercice modifie l’appétit, mais ce qui n’avait pas été manipulé c’était le fait de savoir si prendre un petit-déjeuner affectait cela. Or cela peut avoir des implications pour tous ceux qui essayent de perdre ou de maintenir leur poids stable, expliquent les chercheurs. "L’équilibre énergétique est la relation entre l’énergie consommée et dépensée, c’est une question simple sur le papier, mais c’est un concept compliqué en pratique et qui détermine de façon ultime si le poids d’un individu augmente, diminue ou reste le même," écrivent-ils.

Dans leur article, les chercheurs ont noté que de nombreuses études d’observation ont conclu que les gens qui sautaient habituellement leur petit-déjeuner avaient tendance à être plus lourds que ceux qui ne le sautaient pas. Cependant, une revue des études publiées en 2013 a trouvé que les quelques études randomisées et contrôlées qui avaient traité cette question de savoir si le petit-déjeuner pouvait aider à maintenir son poids n’avaient pas confirmé ces études d’observation.

Les chercheurs précisent que les récents résultats confirment les recherches de plus en plus nombreuses qui indiquent que le fait de sauter le petit-déjeuner pourrait conduire les gens à moins consommer de calories pendant la journée. En outre, les chercheurs ont découvert que les hommes brûlaient plus de graisse quand ils faisaient du sport à jeun – en d’autres termes quand ils allaient courir sans avoir au préalable pris un petit-déjeuner.

Bachman et ses collègues font cependant remarquer qu’ils n’ont testé qu’un petit groupe homogène d’hommes. En tant que tels, ces résultats ne peuvent donc pas être généralisés à d’autres groupes. En outre, les chercheurs notent qu’on ne sait pas avec certitude si les effets trouvés dans le cadre de cette expérience duraient plus d’une journée.

Cependant, l’une des forces de l’étude était que les chercheurs étaient en mesure de peser et de mesurer la consommation alimentaire des participants au lieu de ne reposer que sur des comptes-rendus de ce qu’ils avaient mangé ; car les comptes-rendus ne sont pas toujours aussi précis ni fiables à cause des oublis possibles ou des erreurs.

Les études à venir devront se focaliser sur l’effet produit quand on saute le petit-déjeuner avant de faire de l’exercice, mais sur une population plus large et sur une période de temps plus grande. Il faudra aussi étudier cet effet sur les hormones qui régulent l’appétit comme l’insuline, la leptine et la ghréline, et comment le fait de faire du sport à jeun peut aider à gérer son poids.

Références :

[1] J Nutr Metab. 2016 ; 2016 : 1984198. Exercising in the Fasted State Reduced 24-Hour Energy Intake in Active Male Adults.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |