Accueil du site > Santé > Être en forme physique réduit le risque d’hypertension familiale
Être en forme physique réduit le risque d’hypertension familiale

mercredi 16 mai 2012

Selon une étude publiée dans le journal Hypertension [1], si vos parents ont un passé d’hypertendus, vous pouvez significativement réduire vos risques de développer la même maladie qu’eux en faisant de l’exercice physique modéré, et en même temps augmenter votre forme cardiovasculaire.

Dans une étude sur plus de 6000 personnes, ceux qui avaient un parent avec de la tension mais qui étaient en bonne forme physique avaient 34% de risque en moins de développer eux-mêmes de l’hypertension, comparés à ceux qui n’étaient pas physiquement actifs et qui avaient le même passé familial.

"Comprendre les rôles que jouent l’hérédité et la forme physique dans les maladies chroniques est très important" dit Robin Shook, auteur principal de l’étude de l’Université de Caroline du Sud. "Les résultats de cette étude envoient un message pratique et clair, qui est qu’une quantité modéré et réaliste d’exercice physique, que l’on peut définir comme étant de la marche pendant 150 minutes par semaine, peut apporter d’énormes bénéfices, tout particulièrement chez les gens prédisposés à l’hypertension à cause de leur passé familial.

Des recherches antérieures ont indiqué que le passé familial comptait pour environ 35% à 65% de la variabilité de la tension artérielle chez les enfants, avec des niveaux de risque variables qui reposent sur le parent qui est touché par l’hypertension, et l’âge de son apparition. Les chercheurs ont suivi un groupe de 6278 adultes âgés entre 20 et 80 ans pendant une moyenne de 4,7 années. Les participants étaient des patients d’une clinique dédiée à la recherche et à la médecine préventive. 33% des participants ont rapporté qu’un de leur parent faisait de l’hypertension.

Quand l’étude a commencé, tous les participants étaient en bonne santé, ils n’ont rapporté aucun diagnostic d’hypertension, et ont réalisé un score, dans un test d’effort, à au moins 85% du rythme cardiaque maximal selon leur âge. Les chercheurs ont déterminé la forme cardiorespiratoire des participants en utilisant un test d’exercice maximal sur un tapis roulant.

Pendant l’étude, 1545 participants ont rapporté avoir développé de l’hypertension.

Les conclusion des chercheurs sont :

- Qu’on ait un passé familial d’hypertension artérielle ou non, mais des niveaux élevés de forme physique, diminue de 42% le risque de développer de l’hypertension, et avec une forme physique modérée ce même risque est réduit de 26%.
- Les individus qui sont à la fois peu actifs physiquement et qui ont un parent qui a de l’hypertension avaient 70% de risque en plus de développer de l’hypertension, comparés à ceux qui étaient en excellente forme physique sans histoire familiale d’hypertension.
- Ceux qui sont en bonne forme physique et qui ont un parent hypertendu, affichaient seulement 16% de risque de plus de développer de l’hypertension, comparés à ceux qui étaient en forme physiquement et qui n’avaient pas de passé familial d’hypertendus.

"La corrélation entre les niveaux de forme physique, le passé familial et le risque ne peuvent pas être ignorés" dit Shook. "Cette prise de conscience peut servir le clinicien et le patient, car ils travaillent ensemble pour trouver des moyens efficaces et raisonnables pour éviter les maladies qui ont affecté les membres de leur famille, et dans certains cas pendant des générations."

Les résultats de cette étude pourraient ne pas s’appliquer à tout le monde, car la majorité des participants était relativement en bonne forme physique, de catégorie sociale moyenne ou élevée et diplômée. Mais ils confirment les recommandations des instances sanitaires selon lesquelles il faut faire du sport modérément, comme de la marche pendant 30 minutes ou plus au moins cinq jours par semaine.

Références :

[1] Cardiorespiratory Fitness Reduces the Risk of Incident Hypertension Associated With a Parental History of Hypertension. Robin Shook, Duck-chul Lee, Xuemei Sui, Vivek Prasad, Steven Hooker, Timothy Church, Steven Blair, Hypertension. 2012.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |