Accueil du site > Dopage > Faire du bodybuilding avec des stéroïdes endommage les reins
Faire du bodybuilding avec des stéroïdes endommage les reins

vendredi 30 octobre 2009

Gonfler grâce aux stéroïdes nuit plus aux reins que l’obésité.

Les athlètes qui ont recours aux stéroïdes anabolisants peuvent gagner du muscle et de la force, mais ils peuvent aussi détruire leur fonction rénale. C’est qu’a établi un article présenté lors d’une conférence de la Société Américaine de Néphrologie [1]. Les résultats indiquent que l’utilisation habituelle de stéroïdes a des effets sérieusement nocifs sur les reins qui n’étaient pas reconnus auparavant.

Des comptes-rendus d’athlètes professionnels qui ont abusé des stéroïdes anabolisants sont incroyablement fréquents. La plupart des gens savent qu’utiliser des stéroïdes n’est pas bon à la santé, mais jusqu’alors, leurs effets sur les reins n’étaient pas bien connus. Le Dr Leal Herlitz (du Centre Médical de L’Université de Columbia), et ses collègues, ont récemment dirigé une étude décrivant les dégâts faits aux reins, suite à un abus sur le long terme de stéroïdes anabolisants.

Les enquêteurs ont étudié un groupe de 10 bodybuilders qui ont utilisé des stéroïdes pendant plusieurs années, et qui ont développé une fuite des protéines dans les urines, et des réductions sévères de la fonction rénale. Les tests des reins ont révélé que 9 des 10 culturistes ont développé une condition appelée "glomérulosclérose segmentaire et focale", un type de lésions à l’intérieur des reins.

Cette maladie survient typiquement quand les reins sont surchargés. Les dégâts sur les reins chez les bodybuilders a des ressemblances avec celles vues chez les patients obèses, mais elles semblent être plus sévères.

Quand les bodybuilders ont arrêté leur consommation de stéroïdes, leurs anomalies rénales se sont améliorées, à l’exception de celles d’un culturiste touché par une maladie des reins avancée, et qui a développé une insuffisance rénale aiguë en phase finale nécessitant une dialyse. L’un des bodybuilders a recommencé à prendre des stéroïdes, et a souffert d’une rechute sévère de la dysfonction rénale.

Les chercheurs expliquent que l’augmentation extrême de la masse musculaire nécessite que les reins augmentent leurs taux de filtration, plaçant un stress nocif sur les reins. "Les athlètes qui utilisent des stéroïdes anabolisants, et les médecins qui s’occupent d’eux, doivent de toute urgence prendre en compte les risques potentiels sérieux qu’ils font courir à leurs reins" ajoute le Dr. Herlitz.

Références :

[1] Development of FSGS Following Anabolic Steroid Use in Bodybuilders. American Society of Nephrology. G. Markowitz, , J. Schwimmer, M.Stokes, C.Kunis, V. D’Agati, A. Farris, R. Colvin.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |