Accueil du site > Psychologie > Il faut rester concentré sur la récompense
Il faut rester concentré sur la récompense

jeudi 2 octobre 2014

Une recherche montre que l’adage disant qu’il faut que les gens gardent "un œil sur la récompense" pourrait bien être l’objectif à atteindre quand il s’agit d’exercice physique. Des chercheurs en psychologie ont découvert que quand on fait de la marche, le fait de rester concentré sur une cible particulière pour aller de l’avant peut faire apparaitre la distance comme étant plus courte, et aider les gens à marcher pour l’atteindre plus rapidement. Leur étude [1] qui compare cette technique à celle de la marche tout en regardant l’environnement de façon naturelle, offre une nouvelle stratégie pour améliorer la qualité de l’exercice.

"Les gens sont moins intéressés par l’exercice physique si celui-ci semble intimidant, ce qui peut arriver quand les distances à parcourir paraissent assez longues", explique Emily Balcetis, co-auteur de l’étude. "Cette étude indique que le fait de concentrer visuellement son attention sur une cible précise, comme un immeuble à quelques rues ou un élément naturel à quelques kilomètres, plutôt que de regarder l’environnement proche, fait apparaitre la distance à parcourir comme plus courte, aide à marcher plus rapidement et facilite l’exercice."

Leur étude s’est concentrée sur le "rétrécissement attentionnel" qui touche la perception de l’espace. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que le rétrécissement de l’attention sur une ligne d’arrivée la ferait apparaitre comme étant plus proche, augmenterait la vitesse de la marche et réduirait les sentiments d’épuisement physique.

D’autres recherches du même genre, déjà réalisées et publiées l’an dernier, avaient trouvé que les gens qui sont en surcharge pondérale voient les distances comme plus éloignées que ceux qui sont de poids moyen ou normal, surtout quand ils ne sont pas très motivés pour faire du sport.

"Les gens prennent du poids à un rythme alarmant", dit Balcetis. "Plus d’un milliard et demi d’adultes et 40 millions d’enfants de moins de 5 ans dans le monde sont en surpoids ou obèses. Rien qu’aux USA, les taux d’obésité ont presque triplé ces 30 dernières années. Le rétrécissement attentionnel pourrait aider les gens à faire de l’exercice plus efficacement parce que cela rend l’exercice physique plus facile." Cette méthode agit en modifiant la perception de la distance, pour que tout le monde perçoive les distances de la même manière que les individus en bonne forme physique."

Les chercheurs ont, pour ce faire, réalisé deux expériences. Dans la première, 66 adultes, qui visitaient New York dans la chaleur de l’été, étaient à une distance de 4 mètres d’une glacière ouverte qui contenaient des boissons fraiches et de la glace. Les expérimentateurs expliquaient aux participants qu’ils devaient estimer la distance jusqu’à la glacière.

Un ensemble de participants pris au hasard était mis en condition de rétrécissement de l’attention dans laquelle ils imaginaient qu’un projecteur n’éclairait que la glacière. Ils ont appris que pour être efficace dans l’estimation de la distance, ils devaient focaliser directement leur attention sur la glacière et éviter de regarder l’environnement alentour. Le second ensemble de sujets était mis dans une condition d’attention naturelle, dans laquelle ils devaient laisser leur attention vagabonder naturellement sur tout ce qu’ils trouvaient d’utile pour estimer cette distance.

Les sujets qui concentraient leur attention seulement sur la glacière l’ont perçue comme plus proche que ceux de l’autre groupe.

Dans la seconde expérience, les chercheurs ont utilisé cette même intervention pour modifier les perceptions de la distance et améliorer la qualité de l’exercice. 73 participants ont marché 6 mètres dans un gymnase tout en portant des poids aux chevilles qui augmentaient leur poids de corps de 15%, ce qui rendait la tâche plus compliquée que de marcher librement.

Comme dans la première expérience, un ensemble de participants devait suivre les instructions pour concentrer son attention (ils devaient se focaliser sur la ligne d’arrivée matérialisée par des cônes), et l’autre ensemble pouvait regarder une fois la ligne d’arrivée mais aussi son environnement direct. Chaque groupe a ensuite complété le test de marche tout en étant chronométré par les chercheurs.

Les résultats ont confirmé l’hypothèse des chercheurs selon laquelle le rétrécissement attentionnel modifiait les perceptions de la distance, la vitesse de la marche et la perception de l’effort réalisé.

Les participants qui était dans le groupe qui devait focaliser son attention percevaient l’arrivée comme étant 28 % plus proche que ceux qui étaient dans l’autre groupe. En outre, ceux qui étaient dans le groupe qui concentrait son attention marchaient 23 % plus vite que ceux de l’autre groupe. Enfin, ceux du groupe du rétrécissement attentionnel ont rapporté que la marche était moins fatigante que ceux du groupe qui marchait naturellement. Ces résultats pourraient donc servir comme moyen pour motiver les gens à faire de l’exercice.

"L’activité physique est un élément important d’un style de vie sain", remarquent les scientifiques. "Les interventions qui poussent les gens à ’rester concentrés sur la récompense’ pourraient jouer un rôle important pour la santé et la forme physique. Quand les objectifs semblent être à portée de main, et quand les gens bougent plus rapidement et considèrent l’exercice comme plus facile, ils pourraient être tout spécialement motivés pour continuer à faire de l’exercice."

"Étant donné l’épidémie d’obésité qui atteint des proportions inquiétantes, toutes les stratégies visant à améliorer la pratique de l’exercice peuvent être particulièrement intéressantes et utiles pour combattre le surpoids et la sédentarité", concluent-ils.

Références :

[1] Shana Cole, Matthew Riccio, Emily Balcetis. Focused and fired up : Narrowed attention produces perceived proximity and increases goal-relevant action. Motivation and Emotion, 2014 ; DOI : 10.1007/s11031-014-9432-3.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |