Accueil du site > Nutrition > Suppléments > L’effet des suppléments d’huile de poisson passé au crible
L’effet des suppléments d’huile de poisson passé au crible

jeudi 24 mars 2016

Les effets des compléments alimentaires d’huile de poisson sur la croissance musculaire ont été étudiés par une équipe de chercheurs, et leur étude a révélé que ce genre de suppléments n’apportait aucun avantage aux adeptes des salles de musculation et de fitness.

Des chercheurs de l’Université d’Ecosse et des experts de l’Institut d’Aquaculture ont testé des capsules d’huile de poisson pour savoir si ces dernières augmentaient la capacité des muscles à grossir plus vite et mieux. Leurs résultats publiés dans le journal scientifique Physiological Reports [1] ont révélé que le fait de prendre des suppléments d’huile de poisson ne faisait pas de différence notable pour la croissance musculaire chez des hommes jeunes en bonne santé qui faisaient de la musculation.

Pendant leur étude, 20 individus qui s’entrainaient régulièrement en salle ont pris l’équivalent de cinq grammes d’huile de poisson chaque jour pendant huit semaines. Ces haltérophiles ou powerlifteurs consommaient aussi un solide petit-déjeuner au laboratoire avant de réaliser une série de presse à cuisses et de machine à quadriceps (leg extension), et consommaient 30 grammes de poudre de protéines.

Des biopsies musculaires ont été réalisées avant et après l’étude pour évaluer quelle quantité d’oméga-3 – considéré comme le composant le plus important de l’huile de poisson pour les muscles – a été assimilée dans les cellules musculaires.

Le Professeur Kevin Tipton ajoute : "ces dernières années, beaucoup d’études se sont focalisées sur les bénéfices de l’huile de poisson en tant que complément alimentaire et plus particulièrement sur son importance pour les muscles. Or nous avons découvert que quand il s’agit de construire de la masse musculaire maigre et de réparer les protéines endommagées, ces capsules ne semblent pas faire de différence chez des hommes en bonne santé qui font régulièrement de la musculation."

L’équipe de recherche n’a pas trouvé de différence significative dans le taux auquel les muscles ajoutaient de nouvelles protéines après une séance d’exercice entre les participants qui prenaient des capsules d’huile de poisson et ceux qui prenaient des capsules d’huile de coco. Ces résultats montrent que les capsules d’oméga-3 n’apportent pas les avantages en salle de gym que de nombreuses autres études ont suggérées les années précédentes.

La prochaine étape sera de vérifier la réponse sur des personnes d’âge et de taux d’activité/inactivité différents, car ceci pourrait permettre d’identifier la réceptivité de ce genre d’individus au suppléments d’huile de poisson qui ont moins de masse musculaire, moins de force et par conséquent des réactions métaboliques différentes à celles de sportifs déjà bien entrainés et à la masse musculaire plus développée.

Références :

[1] Chris McGlory, Sophie Wardle, Lindsay Macnaughton, Oliver Witard, Fraser Scott, James Dick, J. Gordon Bell, Stuart Phillips, Stuart Galloway, Lee Hamilton, Kevin Tipton. Fish oil supplementation suppresses resistance exercise and feeding‐induced increases in anabolic signaling without affecting myofibrillar protein synthesis in young men. Physiological Reports, 2016.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |