Accueil du site > Santé > L’exercice est sans danger pour les articulations
L’exercice est sans danger pour les articulations

vendredi 9 janvier 2009

L’activité sportive non professionnelle n’augmente pas les risques d’ostéoarthrite.

Il n’existe pas de preuve convaincante confirmant un effet nocif de l’exercice sur les articulations si celles-ci sont normales et l’exercice régulier, selon une revue d’études publiée dans le Journal of Anatomy [1].

L’exercice est une activité de loisir extrêmement populaire dans de nombreux pays du monde Occidental, et pour beaucoup c’est devenu une partie intégrante du style de vie moderne. Il est largement conseillé car il est bénéfique pour contrôler son poids, pour gérer les maladies cardiovasculaires et le diabète, et pour améliorer son bien-être psychologique, entre autres bénéfices. En revanche, la perception de la presse non spécialisée et du public est aussi que l’exercice est potentiellement délétère pour les articulations, en particulier celles des membres inférieurs.

Des chercheurs de Boston aux USA, et d’Ainring en Allemagne, ont passé en revue les études existantes sur la relation entre l’exercice régulier et l’ostéoarthrite et ont conclu qu’en l’absence de blessure articulaire déjà existante, il n’y a pas de risque accru d’ostéoarthrite à cause de l’exercice.

"Nous avons trouvé que chez les athlètes professionnels, où il y avait plus de risques de se blesser à cause du sport, il existait un risque supérieur d’ostéoarthrite sur des articulations endommagées, mais chez la plupart des gens, faire de l’exercice vigoureux, sans trop de chocs, est bénéfique à la fois physiquement et mentalement" explique le Dr David Hunter du New England Baptist Hospital. "Le facteur de risque le plus important pour l’ostéoarthrite est le poids du corps, à tel point que chaque kilo de masse corporelle en plus augmente la pression sur le genou d’environ 4 kg."

On pourrait de ce fait conjecturer que l’exercice permet de réduire le poids du corps, et que cela pourrait en fait réduire le risque d’ostéoarthrite plutôt que l’augmenter.

Le genou est l’articulation la plus souvent affectée par les symptômes de l’ostéoarthrite. Il s’agit d’une des causes les plus fréquentes de douleur articulaire et les femmes sont plus souvent touchées que les hommes.

A vos vélos donc !

Références :

[1] Exercise and osteoarthritis. Journal of Anatomy. Vol 214 Iss 2, pp 197 - 207.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |