Accueil du site > Nutrition > L’interaction des boissons diététiques dans l’alimentation
L’interaction des boissons diététiques dans l’alimentation

jeudi 29 mars 2012

Les sodas diététiques sont-ils bon ou mauvais pour vous ? La question est toujours sujette à controverse, mais une étude éclaire l’impact que les boissons zéro calorie pourraient avoir sur la santé, tout spécialement dans le contexte des habitudes de chacun en matière d’alimentation globale.

Pour l’individu moyen, les preuves scientifiques peuvent sembler confuses. Un certain nombre d’études a impliqué la consommation des boissons diététiques comme étant une cause de maladie cardiovasculaire. Cependant, d’autres ont suggéré que de telles boissons pourraient constituer une tactique viable pour les gens qui essayent de perdre ou contrôler leur poids.

Quoi qu’il en soit, la plupart des études précédentes tendaient soit à se focaliser sur les types et préférences de consommation de ces boissons chez les gens, soit sur leurs habitudes d’alimentation globale ; en d’autres termes, la plupart des études n’arrivaient pas à isoler la façon dont ces deux aspects interagissent pour affecter la santé des gens.

Pour tenter de régler ce problème, une étude de l’Université de Caroline du Nord, publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition [1] a analysé non seulement les types de consommation des boissons chez les individus, mais aussi les régimes alimentaires de ceux qui boivent des boissons diététiques et des boissons sucrées.

Le Dr Kiyah Duffey, auteur de l’étude, déclare que comme les études précédentes, la nouvelle analyse a trouvé que les gens qui consommaient des boissons de régime tendaient à être en moins bonne santé que les personnes qui n’en consommaient pas.

"Cependant, il y avait une interaction importante entre l’alimentation générale et ce que buvaient les gens" dit Duffey. "Il est important que les gens prennent en considération leur régime alimentaire dans sa globalité avant de penser à changer ou à ajouter des boissons diététiques, parce que sans cela, ils pourraient ne pas réaliser les bénéfices pour la santé qu’ils recherchent."

Les chercheurs ont étudié les données collectées sur plus de 20 ans et plus de 4000 jeunes adultes qui ont participé à l’étude Coronary Artery Risk Development in Young Adults (CARDIA).

En termes d’habitudes alimentaires, les participants tombent dans deux catégories : ceux qui mangent ce que les chercheurs surnomment le régime "prudent" (avec plus de fruits, poissons, céréales complètes, noix et lait) et les individus qui consomment un régime "occidental" (qui a de plus grandes quantités de fast food, viande et volaille, pizza et grignotages).

Les sujets qui étaient en meilleure santé tendaient à être ceux qui avaient un régime alimentaire prudent et qui ne consommaient pas de boissons de régime. Ils avaient un risque plus faible d’avoir un tour de taille important, des niveaux élevés de triglycérides et de syndrome métabolique (respectivement 22%, 28% et 36% plus bas que les gens qui ont un régime alimentaire occidental et qui ne buvaient pas de boissons diététiques). Mais groupe qui venait en seconde position pour ce qui est de la santé était constitué des individus qui mangeaient un régime "prudent", mais qui buvaient aussi des boissons de régime.

Au contraire, les individus qui avaient un régime alimentaire de type occidental avaient des risques plus importants de maladie cardiovasculaire, et ce quelque-soit leurs habitudes de consommation en boissons diététiques, qu’ils en boivent ou non ne faisait pas de différence.

Les chercheurs ont trouvé que plusieurs facteurs alimentaires contribuaient à la santé générale d’une personne. Sans prendre la consommation de boissons diététiques en compte, les personnes qui mangent un régime alimentaire prudent avaient de meilleurs profils en ce qui concerne le cholestérol et les triglycérides, et beaucoup moins de risques d’hypertension et de syndrome métabolique que ceux qui avaient une alimentation de type occidental.

Duffy ajoute : "notre étude confirme les recommandations de l’Association Américaine du Diabète et de nombreux programmes pour perdre du poids, qui suggèrent que les gens boivent ces boissons comme moyen pour réduire les calories et perdre ou contrôler leur poids, mais seulement dans le contexte d’un régime alimentaire pris dans sa globalité."


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |