Accueil du site > Physiologie > La caféine peut stimuler l’endurance
La caféine peut stimuler l’endurance

mercredi 30 juin 2010

Selon une étude [1], boire beaucoup de café pourrait être la clé pour courir un marathon.

Prendre suffisamment de caféine améliore la puissance d’une personne de 6% dans toute activité où les muscles ne sont pas poussés jusqu’à leurs limites, ce qui signifie que le café ou le thé pourraient bénéficier aux coureurs longue distance, mais pas aux sprinters.

Cette étude pourrait avoir des implications importantes dans l’utilisation de la caféine lors des événements sportifs, parce qu’aucune loi n’en restreint actuellement l’utilisation comme stimulant.

La caféine a été retirée des substances bannies établies par l’Agence Mondiale Anti-Dopage en 2004, ce qui signifie que les sportifs peuvent légalement améliorer leurs performances en utilisant de hautes doses. L’activité musculaire se divise en "maximales", où les muscles sont poussés à leurs limites comme dans les sprints ou la musculation, et en "sous-maximales" qui couvrent toutes les autres activités allant de l’action de tourner les pages d’un livre jusqu’à celle de courir un marathon.

L’équipe a testé les effets de la caféine sur la puissance et l’endurance des muscles soléaires, le muscle de la jambe, chez des souris lors d’activités maximales ou sous-maximales.

L’auteur de l’étude, le Dr Rob James de l’Université de Coventry, déclare : "un fort dosage de caféine, sous la forme de tablettes, de poudre ou de liquide, est faisable et pourrait attirer un certain nombre d’athlètes désireux d’améliorer leurs performances athlétiques. Une petite augmentation des performances via la caféine pourrait faire la différence vers la médaille d’or des Jeux Olympiques".

Les chercheurs ont découvert qu’un dosage de caféine de 70 micromoles (µM) par litre (une mesure de la concentration du liquide) augmentait la puissance d’environ 6% durant les deux types d’activités physiques, et les chercheurs déclarent que l’effet est susceptible d’être identique chez les êtres humains.

Le Dr James poursuit : "70 µM par litre de caféine en concentration est le maximum absolu qui peut normalement être réalisé dans le plasma sanguin des humains, cependant, des concentrations de 20-50 µM par litre ne sont pas inhabituelles chez les gens qui ont une consommation élevée de caféine."

Les scientifiques pensent que la caféine qui va dans le sang pourrait agir sur les récepteurs des muscles du squelette, rendant une personne temporairement plus énergique et puissante.

Il avait déjà été découvert que la caféine pouvait augmenter la performance athlétique en stimulant le système nerveux central.

Les chercheurs ont aussi découvert que prendre 70 micromoles par litre de caféine augmentait l’endurance pendant une activité sous-maximale, mais que cela réduisait significativement l’endurance pendant une activité maximale.

Références :

[1] Society for Experimental Biology Annual Meeting.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |