Accueil du site > Santé > La forme physique des enfants est en baisse
La forme physique des enfants est en baisse

mercredi 20 novembre 2013

Beaucoup d’enfants ne courent plus aussi vite que leurs parents au même âge. C’est ce qu’a conclu une étude présentée lors des Sessions scientifiques 2013 de l’American Heart Association. Ce déclin de leur forme physique quand il s’agit de courir, pourrait être un indicateur d’une moins bonne santé quand ils auront atteint l’âge adulte.

"Si une jeune personne n’est pas en bonne forme physique actuellement, alors elle a plus de risques de développer des conditions comme des maladies cardiovasculaires plus tard" explique le Dr Grant Tomkinson, auteur de l’étude. "Les jeunes peuvent être physiquement en forme de plusieurs façons. Ils peuvent être des haltérophiles costauds, des bodybuilders bien taillés, ou bien souples comme un gymnaste, ou encore habiles tel le joueur de tennis. Mais tous ces types de forme physique ne sont pas associés à une bonne santé. Le type de forme physique le plus important pour être en bonne santé est la forme cardiovasculaire, qui est cette aptitude à faire de l’exercice physique vigoureux pendant une longue période de temps, comme de courir plusieurs tours autour d’une piste de 500 mètres.

Les chercheurs ont analysé 50 études sur la forme physique en rapport avec la course à pieds entre 1964 et 2010 qui concernaient plus de 25 millions d’enfants, âgés entre 9 et 17 ans de 28 pays différents. Ils ont évalué leur endurance cardiovasculaire en analysant quelle longueur ils pouvaient courir en un temps donné, ou combien de temps ils mettaient à courir sur une longueur donnée. Les tests duraient de 5 à 15 minutes ou couvraient entre 800 mètres et 3,2 km.

Les chercheurs ont trouvé que l’endurance cardiovasculaire a significativement baissé pendant ces 46 années. Les changements moyens étaient identiques entre les filles et les garçons, entre les enfants les plus jeunes et les plus âgés, et entre les différentes régions bien qu’ils variaient d’un pays à un autre.

Cette forme physique a baissé dans le monde entier depuis 1975 :
- Aux États-Unis, l’endurance cardiovasculaire des enfants a chuté en moyenne de 6% par décennie entre 1970 et 2000.
- Dans tous les pays, l’endurance à constamment baissé d’environ 5% chaque décennie.
- Les enfants de nos jours sont grosso-modo moins en forme de 15% d’un point de vue cardiovasculaire que leurs parents l’étaient quand ils avaient le même âge.
- Sur une course de 800 mètres, les enfants sont plus lents d’environ une minute et demie que leurs homologues il y a 30 ans.

Les baisses de la performance de l’endurance cardiovasculaire sont probablement causées par des facteurs sociaux, comportementaux, physiques, psychosociaux et physiologiques, dit Tomkinson.

Les résultats de la forme physique pays par pays se reflètent dans les mesures de la surcharge pondérale/obésité et de la graisse corporelle de ses habitants, ce qui suggère que l’un des facteurs pourrait être la cause de l’autre. "En fait, de 30% à 60% de la baisse de la performance d’endurance de la course à pieds peut être expliquée par une augmentation de la masse de graisse corporelle" ajoute-t-il.

Les enfants devraient donc s’obliger à faire au moins 60 minutes d’activités quotidiennes qui utilisent les gros muscles du corps, comme de courir, nager ou faire du vélo, dit-il.

"Nous avons besoins de motiver les jeunes à développer des habitudes pour rester en forme qui leur permettront de rester en bonne santé quand ils vieilliront. Ils doivent choisir parmi plusieurs activités physiques celles qu’ils aiment ou qu’ils pensent aimer pour les essayer, et ils doivent rester en mouvement".


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |