Accueil du site > Nutrition > Suppléments > La plupart des suppléments de vitamines et minéraux n’apportent aucun bénéfice (...)
La plupart des suppléments de vitamines et minéraux n’apportent aucun bénéfice à la santé

mardi 29 mai 2018

Une étude publiée dans le Journal of the American College of Cardiology [1] montre que les compléments alimentaires composés des vitamines et des minéraux les plus fréquemment consommés n’apportent pas de bénéfice à la santé, bien qu’ils ne soient généralement pas non plus nocifs.

Cette revue systématique sur des données existantes et sur des études contrôlées et randomisées, publiées entre 2012 et 2017, a trouvé que les suppléments multivitaminés, de vitamine D, de calcium et de vitamine C, qui sont les suppléments les plus fréquents, n’apportent pas d’avantages ni de risques dans la prévention des maladies cardiovasculaires, des crises cardiaques, attaques ou des décès prématurés. De manière générale, les suppléments de vitamines et de minéraux sont pris en plus des nutriments qui se trouvent déjà en quantité suffisante dans la nourriture.

"Nous avons été surpris de trouver si peu d’effets positifs provenant des suppléments les plus populaires consommés par les gens," dit le Dr. David Jenkins, l’auteur principal de cette recherche. "Notre revue a trouvé que si vous voulez prendre des complexes multivitaminés, de la vitamine D, du calcium ou de la vitamine C, cela ne vous fera pas de mal, mais il n’y aura pas non plus d’avantage à en tirer."

L’étude a trouvé que seuls l’acide folique (vitamine B9) et les vitamines B avec l’acide folique pouvaient réduire les maladies cardiovasculaires et les attaques. En revanche, la niacine (vitamine B3) et les antioxydants ont affiché un très petit effet qui pourrait augmenter le risque de décès toutes causes.

"Ces résultats montrent que les gens devraient prendre garde aux suppléments qu’ils consomment et s’assurer qu’ils sont utiles notamment pour traiter les carences en vitamines ou en minéraux dont ils souffrent (si elles existent), ceci sous la supervision d’un professionnel de la santé," explique le Dr Jenkins.

Son équipe de recherche a passé en revue des données sur les compléments alimentaires qui comprenaient les vitamines A, B1, B2, B3 (niacine), B6, B9 (acide folique), C, D et E, ainsi que le carotène, le calcium, le fer, le zinc, le magnésium et le sélénium. Le terme de "multivitamines" dans cette étude était utilisé pour décrire les suppléments qui comprenaient la plupart des vitamines et minéraux, plutôt que l’un d’entre eux pris isolément.

"En l’absence de données positives significatives, sauf pour ce qui concerne la possible réduction du risque d’attaques et de maladies de cœur avec l’acide folique, il est plus utile de faire confiance en une alimentation saine et équilibrée pour combler ses besoins en vitamines et minéraux," expliquent les chercheurs. "À ce jour, aucune recherche sur les suppléments n’a montré autre chose de mieux que de consommer des aliments peu transformés tels que des légumes, des fruits et des fruits à coque."

Références :

[1] David J.A. Jenkins, J. David Spence, Edward L. Giovannucci, Young-in Kim, Robert Josse, Reinhold Vieth, Sonia Blanco Mejia, Effie Viguiliouk, Stephanie Nishi, Sandhya Sahye-Pudaruth, Melanie Paquette, Darshna Patel, Sandy Mitchell, Meaghan Kavanagh, Tom Tsirakis, Lina Bachiri, Atherai Maran, Narmada Umatheva, Taylor McKay, Gelaine Trinidad, Daniel Bernstein, Awad Chowdhury, Julieta Correa-Betanzo, Gabriella Del Principe, Anisa Hajizadeh, Rohit Jayaraman, Amy Jenkins, Wendy Jenkins, Ruben Kalaichandran, Geithayini Kirupaharan, Preveena Manisekaran, Tina Qutta, Ramsha Shahid, Alexis Silver, Cleo Villegas, Jessica White, Cyril W.C. Kendall, Sathish C. Pichika, John L. Sievenpiper. Supplemental Vitamins and Minerals for CVD Prevention and Treatment. Journal of the American College of Cardiology, 2018 ; 71 (22) : 2570.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |