Accueil du site > Nutrition > Le chocolat au lait maigre efficace pour la récupération
Le chocolat au lait maigre efficace pour la récupération

jeudi 7 janvier 2010

Le chocolat au lait est un moyen "naturel" de récupération musculaire après un entraînement, et il pourrait même surpasser des boissons sportives aux hydrates de carbone spécialement conçues dans ce but. C’est ce qu’a conclu une étude sur des joueurs de football.

Les joueurs de football, et les enthousiastes du sport, ont maintenant une autre raison d’avaler du chocolat au lait maigre (sans graisse) après un dur entraînement, suggère une nouvelle étude de L’Université James Madison présentée lors du meeting annuel de l’American College of Sports Medicine [1]. Une consommation de chocolat au lait maigre après l’exercice physique a révélé être un facteur de récupération musculaire égal, voire supérieur, comparé à des breuvages importants en hydrates de carbone ayant la même quantité de calories.

Dans cette étude, 13 joueurs de football masculins participaient à un entraînement "normal" pendant une semaine, auxquels on donnait du chocolat au lait sans graisse ou bien une boisson aux hydrates de carbone, tous les jours après un entraînement intense pendant quatre jours. Après un repos de deux semaines, les athlètes ont subi une seconde étape d’entraînement "normal", suivie par quatre jours d’entraînement intensif pour comparer leurs expériences de récupération après avoir avalé chaque breuvage (ayant la même quantité de calories).

Avant l’entraînement intensif, le deuxième jour avant la fin de cette étude en double-aveugle, les chercheurs ont réalisé des tests spécifiques pour évaluer les "marqueurs" de récupération musculaire.

Tous les athlètes ont augmenté leur temps d’entraînement quotidien pendant l’entraînement intensif, sans tenir compte des boissons consommées après l’exercice, après deux et quatre jours d’entraînement intensif, les consommateurs de chocolat au lait avaient des niveaux de créatine kinase plus faibles, ce qui est un indicateur des dommages musculaires, comparés à la consommation de boisson aux hydrates de carbone.

Il n’y avait pas de différence entre les effets des deux boissons sur les tests de performances spécifiques au football, ni sur les taux subjectifs de douleur musculaire, ni concernant la fatigue mentale et physique ni les autres mesures de force musculaire. Les résultats indiquent que le chocolat au lait maigre est efficace pour ce qui est de la récupération et la réparation des muscles après un entraînement intensif pour ces joueurs de football de compétition.

Cette nouvelle étude ajoute une pierre de plus à l’ensemble des preuves qui s’accumulent montrant que le lait pourrait être aussi efficace, et beaucoup moins cher, que les boissons sportives commerciales pour ce qui est d’aider les athlètes à récupérer et à se réhydrater. Le chocolat au lait a l’avantage d’avoir les éléments nutritifs additionnels que l’on ne trouve pas dans la plupart des boissons sportives traditionnelles.

Les études suggèrent que quand on le consomme après l’exercice physique, le mélange des protéines de haute qualité et des hydrates de carbone du lait peut permettre de recharger des muscles épuisés. Les protéines du lait aident à construire de la masse musculaire maigre, et des recherches récentes suggèrent qu’il pourrait réduire les dommages musculaires causés par l’exercice. Le lait apporte aussi le liquide nécessaire à la réhydratation et des minéraux comme le calcium, le potassium et le magnésium dont les sportifs occasionnels et les athlètes de haut niveau ont besoin après un exercice physique important.

De nombreux experts sont d’accord pour dire que les deux heures après un exercice est un élément de routine important pour la santé, pourtant trop souvent négligé. Après un exercice physique énergique, cette période de récupération est critique pour les personnes actives à tous les niveaux : pour aider à tirer le meilleur d’un entraînement et pour rester en forme pour la prochaine période de sport.

Le fait de transpirer ne résulte pas seulement en une perte de liquide, mais aussi en une perte de minéraux tels que le calcium, le potassium et le magnésium. La meilleure formalité de récupération devrait être de récupérer l’eau et les éléments nutritifs perdus lors de la transpiration, et aider les muscles à récupérer.

Références :

[1] Effects of chocolate milk consumption on markers of muscle recovery during intensified soccer training. Medicine & Science in Sports & Exercise. 2009 ;41:S577.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |