Accueil du site > Nutrition > Le chocolat au lait pour la récupération
Le chocolat au lait pour la récupération

mardi 8 juin 2010

Une nouvelle étude suggère que le fait de boire du lait avec du chocolat, après un entrainement, offre des avantages pour la performance post-exercice et la réparation musculaire.

Selon cette étude, présentée à la conférence de l’American College of Sports Medicine, une des meilleures boissons pour récupérer après un entrainement pourrait déjà se trouver dans votre réfrigérateur. Dans une série de quatre études, les chercheurs ont trouvé que le lait avec du chocolat offrait un avantage au niveau de la récupération, en aidant à réparer et à reconstruire les muscles, comparé aux boissons sportives sucrées et énergétiques.

Les experts sont d’accord pour dire que les deux heures suivant un exercice représentent une part importante, pourtant trop souvent négligée, de la routine d’un entrainement. Après un exercice épuisant, cette période de récupération post-entrainement est critique pour les individus actifs à tous niveaux de forme, pour permettre de tirer un meilleur parti d’un entrainement et de rester en forme pour le prochain.

Cette nouvelle recherche suggère que le fait de boire du chocolat au lait après l’exercice peut aider le corps à se maintenir, à se renouveler et à reconstruire le muscle pour permettre au corps de récupérer. Boire du chocolat au lait sans graisses après un entrainement épuisant pourrait aider à préparer les muscles à mieux performer lors d’une nouvelle séance d’exercice.

Les chercheurs ont trouvé des avantages au chocolat au lait pour :

- Construire du muscle : des biopsies de muscle après l’exercice sur huit coureurs masculins modérément entrainés ont montré qu’après avoir bu 450 cl de chocolat au lait maigre, les coureurs avaient augmenté la synthèse protidique de leurs muscles, un signe que les muscles étaient plus à même de se réparer et de se reconstruire, comparé à la période pendant laquelle ils buvaient seulement une boisson sportive aux hydrates de carbone avec la même quantité de calories. Les chercheurs suggèrent que "les athlètes peuvent considérer le lait avec du chocolat sans graisse comme une alternative bon marché aux autres breuvages de nutrition sportive, après un exercice sportif d’endurance pour réparer le muscle [1]."

- Renouveler le carburant musculaire : replacer le carburant du muscle (le glycogène) après l’exercice est essentiel pour la performance future de l’athlète et la récupération. Les chercheurs ont trouvé que boire 450 cl de chocolat au lait à 0% de matières grasses, avec son mélange d’hydrates de carbone et de protéines (comparé aux seuls hydrates de carbone dans les boissons sportives pour la même quantité de calories) conduit à une plus grande concentration de glycogène dans les muscles à 30 et 60 minutes après le sport [2].

- Conserver le muscle maigre : les athlètes risquent la rupture musculaire après un exercice, lorsque la demande du corps est à son pic. Les chercheurs ont trouvé que boire du chocolat au lait sans graisses après le sport permettait de diminuer les marqueurs musculaires du claquage comparé aux boissons aux hydrates de carbone [3].

Des performances sportives : dix cyclistes hommes et femmes entrainés ont pédalé pendant une heure et demie, suivie par 10 minutes d’intervalle. Ils se sont reposés pendant quatre heures et ont reçu l’une des trois boissons immédiatement et deux heures après avoir récupéré : du chocolat au lait maigre, une boisson aux hydrates de carbone avec la même quantité de calories ou une boisson contrôle. Quand les cyclistes ont ensuite réalisé une course de 40 kilomètres, leur temps a été significativement plus court après avoir bu le lait et le chocolat, comparés à la boisson sportive et la boisson de contrôle [4].

Pourquoi du chocolat au lait ?

La combinaison d’hydrates de carbone et de protéines de haute qualité a fait prendre conscience aux chercheurs de ce bénéfice potentiel pour le sport. L’association de sucres et de protéines déjà présents dans le lait et le chocolat remplissent les conditions du meilleur ratio pour aider à recharger des muscles épuisés, et les protéines du lait aident à construire du muscle. Cette recherche apporte davantage d’éléments au corps de preuve croissant en faveur du chocolat au lait comme étant une solution plus efficace que les boissons sportives vendues dans le commerce, et moins onéreuse, pour ce qui est d’aider les athlètes à se recharger et à récupérer.

Le lait apporte aussi les liquides pour la réhydratation et des électrolytes, y compris du potassium, du calcium et du magnésium perdus dans la transpiration, ce que les athlètes amateurs et professionnels ont besoin de remplacer après une activité épuisante. En plus, le chocolat est naturellement riche en nutriments que l’on ne retrouve pas dans les boissons sportives, avec toute la gamme de vitamines et minéraux.

Références :

[1] Lunn WR, Colletto MR, Karfonta KE, Anderson JM, Pasiakos SM, Ferrando AA, Wolfe RR, Rodriguez NR. Chocolate milk consumption following endurance exercise affects skeletal muscle protein fractional synthetic rate and intracellular signaling. Medicine & Science in Sports and Exercise. 2010 ;42:S48.

[2] Karfonta KE, Lunn WR, Colletto MR, Anderson JM, Rodriguez NR. Chocolate milk enhances glycogen replenishment after endurance exercise in moderately trained males. Medicine & Science in Sports & Exercise. 2010 ;42:S64.

[3] Colletto MR, Lunn W, Karfonta K, Anderson J, Rogriguez N. Effects of chocolate milk consumption on leucine kinetics during recovery from endurance exercise. Medicine & Science in Sports & Exercise. 2010 ;42:S126.

[4] Ferguson-Stegall L, McCleave E, Doerner PG, Ding Z, Dessard B, Kammer L, Wang B, Liu Y, Ivy J. Effects of chocolate milk supplementation on recovery from cycling exercise and subsequent time trial performance. Medicine & Science in Sports & Exercise. 2010 ;42:S536.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |