Accueil du site > Psychologie > Le choix de la couleur, une histoire d’hormones
Le choix de la couleur, une histoire d’hormones

samedi 18 mai 2013

Pourquoi tant de compétiteurs et athlètes sportifs choisissent de porter de la couleur rouge quand ils font une compétition ? Une étude publiée dans Psychological Science [1] suggère que cela pourrait bien avoir quelque-chose à voir avec leurs niveaux de testostérone.

Cette étude, dirigée par le psychologue Daniel Farrelly de l’Université de Sunderland et ses collègues, a démontré que les hommes qui choisissent le rouge comme couleur dans le cadre d’une compétition ont des niveaux de testostérone plus élevés que ceux qui choisissent de porter du bleu.

"La recherche montre qu’il y a quelque-chose de spécial à propos de la couleur en compétition, et qu’elle est associée à notre système biologique sous-jacent" dit Farrelly. Les chercheurs pensent que ce lien pourrait expliquer pourquoi tant de stars du sport portent des vêtements rouges, comme Tiger Woods par exemple, connu pour toujours porter un maillot rouge le dernier jour d’une compétition importante.

Le fait de choisir de porter du rouge "pourrait inconsciemment signaler quelque-chose sur leur nature compétitive, et cela pourrait bien être quelque-chose qui affecte la façon dont leurs concurrents réagissent" explique Farrelly.

Farrelly et ses collègues ont recruté 73 hommes pour participer à leur étude, ces derniers n’étaient pas conscients de l’objectif de l’étude. On a dit aux hommes qu’ils réaliseraient une tâche en compétition et que leurs performances seraient placées sur un tableau. Les participants choisissaient soit un symbole rouge, soit un bleu, pour les représenter sur le tableau et ils exécutaient la tâche. Ils ont aussi répondu à des questionnaires visant à évaluer les diverses raisons personnelles qui pourraient avoir affecté leur choix de la couleur.

Pour déterminer les niveaux de testostérone des participants, les chercheurs ont prélevé des échantillons de salive au début de l’étude, avant que les participants soient mis au courant de la tâche de compétition à exécuter, et de nouveau à la fin.

Les données ont révélé que les hommes qui choisissaient le rouge avaient des niveaux de testostérone de base plus élevés, et qu’ils évaluaient leur couleur comme ayant des caractéristiques plus prononcées telles que la domination et l’agressivité, plutôt que les hommes qui avaient choisi le bleu.

Le choix de la couleur ne semblait cependant pas être associé à la performance réelle et constatée de la tâche sportive. Les chercheurs pensent que la compétition directe, dans laquelle les concurrents peuvent être vus porter du rouge ou apparaitre en rouge, pourrait être nécessaire pour que l’avantage du rouge apparaisse. Des recherches précédentes avaient montré que le fait de porter du rouge pouvait être avantageux car cela influençait les perceptions des concurrents, ce qui les conduisait à percevoir les compétiteurs rouges comme des concurrents "de qualité".

Références :

[1] Competitors who choose to be red have higher testosterone levels. Daniel Farrelly et al. Psychological Science, 2013.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |