Accueil du site > Psychologie > Le guide ultime pour mettre des buts et arrêter des penaltys
Le guide ultime pour mettre des buts et arrêter des penaltys

lundi 30 juin 2014

Pendant que le monde entier a les yeux rivés sur la Coupe du Monde de Football, les supporters regardent avec passion leur équipe jouer dans l’espoir qu’elle rentre à la maison avec la coupe. Sans doute aucun événement sportif n’est plus intense, plus grave ni plus excitant que les tirs aux buts - une situation qui détermine souvent qui va aller plus loin dans la compétition, et qui va rentrer à la maison.

Il n’est donc pas surprenant que les tirs de penaltys, voire tous les autres tirs aux buts directs, soient devenus un objet de recherche très répandu dans le domaine de la psychologie sportive, ce qui permet de proposer un ensemble d’études convenables pour étudier comment de nombreuses variables psychologiques peuvent influencer la réussite sportive.

Ces dernières années, une grande quantité de savoir a été accumulée sur le sujet, avec des recherches qui se sont focalisées sur les points de vue à la fois des joueurs qui tirent les buts et sur celles des gardiens de buts. Cette abondance de recherche a été rassemblée dans un article publié dans le journal International Review of Sport and Exercise Psychology [1] qui visait à créer ce qui pourrait constituer le guide ultime des penaltys en football.

L’objectif de cet article était de lister les différentes façons dans lesquels les buteurs et les gardiens de buts peuvent influencer leur performance, et il comprend un tableau qui résume des comportements prometteurs du point de vue du buteur et du gardien de buts. La liste est structurée selon l’évolution temporelle d’un penalty : la sélection des joueurs, l’exécution, la frappe du ballon et le comportement après le tir.

Entre autres avertissements, les auteurs font remarquer que beaucoup des résultats comparés provenaient de tests réalisés en laboratoire, et que de ce fait les résultats seraient plus précis s’il avaient eu lieu dans des conditions réelles. Néanmoins, ça ne coute rien d’y jeter un œil avant un match important !

Les recommandations pour les tireurs :

Choix des buteurs

- Il est préférable de choisir le joueur qui anticipe toujours,
- il vaut mieux qu’il soit gaucher,
- il doit avoir essayé et testé les programmes d’entrainement à sa disposition,
- il doit porter un maillot rouge.

L’exécution, l’accélération

- Il faut choisir l’angle d’accélération le plus direct ou le plus oblique,
- il faut choisir la cible du tir à l’avance,
- il faut regarder le gardien de buts directement, et marcher en arrière en lui faisant face quand on se prépare à courir,
- il faut prendre son temps pour tirer.

Le tir

- Si cela est techniquement possible, il faut envoyer le ballon à proximité mais juste au-dessous de la barre transversale,
- il faut fixer la cible quand le tireur exécute son tir,
- il vaut mieux éviter de pointer clairement le pied qui ne tire pas dans une direction horizontale au tir.

Après le tir

- Quand le ballon est dans les filets, il faut célébrer le but de façon aussi théâtrale que possible.

Les recommandations pour le gardien de buts

L’exécution

- Il faut allonger la séquence de temps aussi longtemps que possible pour que l’arbitre n’autorise pas le tir immédiatement, - il faut attirer l’attention sur soi (en gesticulant, avec les couleurs de son équipement, etc.),
- il faut faire des gestes trompeurs,
- il faut présenter un coin des buts au tireur en ne se mettant pas exactement au centre des buts,
- il faut exploiter les signaux au préalable pour anticiper la direction du tir, comme la position de la jambe qui ne tire pas, l’angle des hanches ou du torse,
- il faut avoir une réaction de défense juste avant le contact avec le ballon,
- il faut bouger pendant que le tireur vise plutôt que rester stationnaire.

Le tir

- il faut parfois rester au milieu des buts,
- il faut aller vers le coin gauche pour un tireur droitier (du point de vue du joueur qui tire le penalty), et dans le coin droit pour un joueur gaucher,
- il faut se concentrer sur la région du contact pied-ballon pendant le tir,
- un gardien de buts qui bouge lentement devra réagir plus tôt qu’un gardien qui bouge vite,
- il vaut mieux prendre une certaine posture pour "sembler petit".

Après le tir

- une attitude de fête est quelque-chose qui peut être utile après un arrêt de penalty.

Références :

[1] Daniel Memmert, Stefanie Hüttermann, Norbert Hagemann, Florian Loffing, Bernd Strauss. Dueling in the penalty box : evidence-based recommendations on how shooters and goalkeepers can win penalty shootouts in soccer. International Review of Sport and Exercise Psychology, 2013 ; 6 (1) : 209.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |