Accueil du site > Nutrition > Le lait bat le soja dans les gains musculaires.
Le lait bat le soja dans les gains musculaires.

dimanche 14 décembre 2008

Un peu de lait ? Les haltérophiles voudront en boire un verre après qu’une nouvelle étude a trouvé que les protéines de lait sont significativement meilleures que le soja pour construire de la masse musculaire.

L’étude, dirigée par une équipe de chercheurs de l’Université McMaster, a été publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition [1]. Elle compare les gains musculaires de jeunes hommes après un entraînement de musculation, suivi d’une consommation de quantité équivalente soit de lait écrémé ou de boisson au soja.

"Nous pensions déjà que le lait serait meilleur que le soja. Nous suspections que cela serait le cas suite aux travaux faits par des chercheurs français. Cependant, nous avons été réellement impressionnés par la différence de gains musculaires avec les protéines de lait." dit Sarah Wilkinson, chercheuse.

Les résultats suggèrent que si les hommes ne consomment que du lait écrémé (deux tasses) après chaque entraînement, ils gagneront presque deux fois plus de muscle en 10 semaines que s’ils avaient bu la même quantité de protéines sous la forme de boisson au soja.

"Il s’agit d’une découverte intéressante, car les protéines de soja et de lait sont considérées comme des protéines complètes qui sont fondamentalement équivalentes d’un point de vue nutritionnel" explique Stuart Phillips, professeur associé de kinésiologie qui a fait l’étude. "Notre résultat montre clairement que les protéines de lait sont une source bien supérieure de protéines pour la construction de masse musculaire, avec un sport de force comme l’haltérophilie."

Les scientifiques ont aussi analysé la composition des protéines de lait et de soja et n’ont pas trouvé de différences remarquables. A ce sujet, les chercheurs ne savent pas pourquoi les protéines de lait étaient plus efficaces que les protéines de soja. Pourtant, les deux types principaux de protéines dans le lait, que sont le petit lait et la caséine, pourraient avoir des propriétés intrinsèques qui sont avantageuses en termes de croissance musculaire.

"L’objectif maintenant est de continuer avec une étude sur le long terme, afin de voir si les résultats de cette étude à court terme pouvaient être reproduits" dit Phillips.

Références :

[1] Consumption of fluid skim milk promotes greater muscle protein accretion after resistance exercise than does consumption of an isonitrogenous and isoenergetic soy-protein beverage. American Journal of Clinical Nutrition, Vol. 85, No. 4, 1031-1040, April 2007


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |