Accueil du site > Nutrition > Le régime du jeûne intermittent peut être nocif pour la santé
Le régime du jeûne intermittent peut être nocif pour la santé

jeudi 7 mars 2013

C’est le dernier régime à la mode qui affirme, comme tous ses régimes concurrents, qu’il aidera ses adeptes à maigrir via des jeûnes intermittents. Cependant, les nutritionnistes déclarent que c’est une mauvaise idée.

Les personnes qui suivent le régime surnommé "le régime 5:2" peuvent manger ce qu’ils veulent pendant 5 jours de la semaine, mais ils doivent impérativement jeûner pendant deux jours par semaine. Pendant les jours de jeûne, ceux qui suivent ce régime ne doivent avaler qu’un quart des calories qu’ils ingèrent normalement, c’est-à-dire environ 500 calories pour les femmes et 600 calories pour les hommes.

Ce régime est l’œuvre d’un homme qui pense, comme tous les autres, avoir une bonne intuition. Il a couché son point de vue dans un livre, "The Fast Diet" qui a fait un tabac au Royaume-Uni et s’est bien vendu Outre-Atlantique. L’auteur du livre et du régime, le Dr. Michael Mosley, déclare avoir perdu 9 kilos l’an dernier en suivant son régime, et nombreux sont ceux qui font ses louanges. L’une de ses adeptes, lors d’un show sur la chaine NBC, affirmait avoir perdu 17 kg et qu’elle avait en même temps réussi à réduire son appétit les jours où elle ne jeûnait pas.

Alors qu’il est vrai que le fait de consommer moins de calories que ce qu’on en brûle aura pour conséquence de perdre du poids, les nutritionnistes déclarent que ce type de régime conduira à des comportements alimentaires malsains.

Jeûner peut faire que les individus qui s’affament ne feront que de penser à la nourriture, ce qui les conduira à se suralimenter les jours pendant lesquels ils ont l’autorisation de manger librement. Si les gens mangent beaucoup de gâteaux ou de brioches pendant les jours d’"alimentation normale" et ne pensent pas à leur alimentation globale, cela peut potentiellement conduire à des carences nutritives et à de mauvaises habitudes d’alimentation.

Les études ont aussi montré que les gens ont tendance à ne pas respecter les régimes qui exigent qu’ils jeûnent. Raison pour laquelle les nutritionnistes ne recommandent pas ce genre de régime, car ils ne sont pas tenables dans le temps. On remarque que les individus qui restreignent leur absorption de calories pendant cinq jours par semaine ne perdent pas de poids s’ils se lâchent les deux autres jours de la semaine.

L’expérience des nutritionnistes est que cette façon de s’alimenter ne produit pas de perte de poids, même à court terme. S’ajoute le fait que certains peuvent développer des troubles de l’alimentation pendant qu’ils sont au régime, et s’affament, mangent en excès ou les deux (anorexie, boulimie, etc.).

Bien entendu, Mosley affirme qu’il n’y a pas de preuve que son régime cause des troubles de l’alimentation, tout en ajoutant qu’il ne convient pas à ceux qui ont déjà de ce genre de problèmes, ni à ceux qui sont diabétiques, ni les femmes enceintes ni aux moins de 18 ans. Cependant, aucune étude scientifique rigoureuse et bien menée n’a pas non plus démontré que son régime était réellement efficace, ni plus efficace que le simple fait de réduire son alimentation sans jeûner.

Le point positif c’est peut-être que ce régime pourrait aider certaines personnes à faire plus attention à ce qu’elles mangent les jours normaux. Mais que l’on soit au régime ou non, tout le monde devrait manger sainement et inclure dans son alimentation une variété d’aliments comprenant des fruits, des légumes, des protéines maigres, des céréales complètes et des produits laitiers faiblement gras.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :


1 Message

  • bonjour

    eh bien l’intérêt pour moi c’est de manger une fois par jour tous les jours de la semaine et ça va plutôt bien.
    aucun problème de sante bien au contraire , et pourtant beaucoup d’excès de mal bouffe pendant plusieurs années...
    j’ai trouver mon équilibre santé avec cette méthode

    bien cordialement


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |