Accueil du site > Nutrition > Les abdos Kronenbourg ne doivent pas grand chose à la bière
Les abdos Kronenbourg ne doivent pas grand chose à la bière

jeudi 13 mai 2010

Des scientifiques de Suède et d’Allemagne sont arrivés à la conclusion que le fait d’avoir un gros ventre rond n’est pas associé à la consommation d’alcool, et de bière en particulier, mais est surtout une conséquence de la génétique. Une étude, publiée dans l’European Journal of Clinical Nutrition [1], sur des milliers d’amoureux de la bière, a trouvé que malgré le fait que les gens qui boivent de la bière régulièrement sont plus susceptibles de prendre du poids, ils n’accumulent pas nécessairement le gras autour de l’abdomen.

Les scientifiques ont suivi plus de 20000 buveurs de bière, 7876 hommes et 12749 femmes, pendant une période moyenne de huit ans et demie. Les plus gros buveurs, ceux qui consommaient plus d’un litre de bière par jour, étaient aussi ceux qui étaient les plus lourds.

Cependant, quand les experts ont mesuré leurs ratios hanches sur tour de taille, afin de déterminer quels étaient les buveurs qui développaient une bedaine, les résultats étaient répartis au hasard parmi les individus dans tous les groupes de buveurs.

Au début de l’étude, les chercheurs ont déterminé le poids de tous les participants, tout comme leur tour de taille et la circonférence de leurs hanches, puis ils ont demandé aux participants de noter consciencieusement leurs mesures régulièrement. Les résultats ont été ajustés pour d’autres facteurs comme la maladie, la ménopause, les habitudes alimentaires et le tabagisme.

Les résultats ont montré que les participants masculins qui étaient susceptibles de prendre le plus de poids étaient ceux qui consommaient le plus d’alcool, et aussi ceux qui ne buvaient pas de bière du tout. Les petits buveurs et les buveurs modérés n’affichaient pas de telles variations de leur tour de taille. Chez les femmes aussi, boire plus de bière était plus directement associé à la prise de poids.

Mais pour les hommes comme pour les femmes, le fait de boire de la bière était associé avec une prise de poids générale à la fois de la taille et des hanches, mais n’était pas nécessairement associé aux abdos Kronenbourg.

Selon les auteurs, leur analyse démontre "les fondements empiriques de la croyance populaire sur les abdos Kronenbourg" car il a été trouvé que la consommation de bière était associée à la bedaine. Cependant, les données n’apportent que des éléments limités d’un effet spécifique de la consommation de bière sur le gros ventre, et la consommation de bière semble plutôt causer une prise de poids et de graisse dans tout le corps" écrivent-ils.

Les scientifiques ont conclu que le facteur le plus important qui contribuait à la prise de poids était génétique, et non pas la bière. Mais ils insistent sur le fait que leurs résultats ne veulent pas dire que la consommation d’alcool doit être encouragée ni recommandée, surtout pour ceux qui veulent éviter de grossir.

Ils déclarent qu’en termes de santé publique, il vaut mieux s’abstenir de boire de la bière pour ne pas prendre de poids. Et pour ce qui concerne la bedaine, une explication pourrait être que tous les gros ventres observés dans la population résultent d’une variation naturelle de la répartition de la graisse dans le corps, et non pas de la consommation de bière en soi.

Références :

[1] Beer consumption and the ’beer belly’ : scientific basis or common belief ? Schütze M, Schulz M, Steffen A, Bergmann MM, Kroke A, Lissner L, Boeing H. Eur J Clin Nutr. 2009 Sep ;63(9):1143-9. Epub 2009 Jun 24.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |