Accueil du site > Nutrition > Les aliments peuvent-ils avoir des calories négatives ?
Les aliments peuvent-ils avoir des calories négatives ?

vendredi 24 août 2018

Les régimes alimentaires sont partout, mais est-ce que le fait de manger certains aliments, comme du céleri ou du pamplemousse, peut créer des "calories négatives" et permettre de maigrir ?

Une calorie est une unité d’énergie, habituellement exprimée en kilocalorie (kcal) pour l’énergie contenue dans l’aliment. La théorie à l’œuvre derrière les aliments dits à "calories négatives" affirme que certains aliments ont un contenu faible en calories (énergie) qui ferait que la quantité d’énergie utilisée pour les digérer et les absorber serait supérieure à celle provenant de ces aliments. Cela peut sembler plausible, mais en théorie seulement. Car en réalité, même les aliments les plus faibles en calories, comme le céleri, contiennent plus de calories que le corps en brûle pour les décomposer et les absorber.

Nos besoins en énergie [1] sont constitués de trois composants :

-  L’énergie nécessaire pour maintenir le corps au repos, qui est l’énergie dont notre corps a besoin pour faire fonctionner ses processus de base pour que nous puissions vivre.
-  L’effet thermique de l’alimentation, qui est l’augmentation du taux métabolique après avoir mangé, alors que les aliments sont digérés et absorbés.
-  L’énergie supplémentaire nécessaire pour l’activité et l’exercice.

Parmi ceux-ci, l’effet thermique est celui qui utilise le moins de calories, environ 10% de l’énergie que nous consommons. En d’autres termes, un dixième des calories que nous consommons est utilisé pour décomposer nos aliments, ce qui comprend la mastication, le passage dans le système digestif, l’absorption des nutriments et le stockage de l’énergie en excès.

Des aliments comme le céleri, le pamplemousse, le brocoli, les tomates et les concombres ont été classés comme "aliments à calories négatives", mais il n’y a pas de preuves scientifiques pour confirmer cette théorie. Bien qu’ils soient des aliments avec peu de calories, qui vont de 7 à 30 kcal pour 100 grammes, il faut toujours moins de calories pour les digérer. Cela vient de ce qu’ils contiennent de grandes quantités d’eau et de fibres, qui ont un cout énergétique très faible.

Ces aliments sont très utiles pour les personnes qui essayent de maigrir, car ils contiennent peu de calories. En remplaçant les aliments de son alimentation par ces aliments, comme par exemple en remplaçant une portion de frites par une salade, il est possible de diminuer l’apport calorique de façon importante. Ils contiennent en outre plein de nutriments, comme des vitamines et des minéraux ainsi que des fibres qui ont aussi beaucoup de bénéfices à la santé [2].

Il est important de remplacer les aliments riches en calories plutôt que d’y ajouter des fruits et des légumes, car en les ajoutant, vous ne faites qu’augmenter le total des calories consommées. Un hamburger avec une salade contient plus de calories qu’un hamburger seul.

Pour maigrir, les gens doivent brûler plus de calories qu’ils en mangent ou boivent, ce qui est plus difficile à faire. Les chercheurs ont montré que les gens tendent à sous-estimer les calories qu’ils avalent [3], et ils les sous-estiment d’autant plus qu’ils sont gros plutôt que de poids normal.

Les chercheurs ont aussi montré que quand les gens vont dans une chaine de fast-food qui a une image saine, ils sous-estiment le contenu en calories de leurs repas, comparés aux mêmes repas dans un restaurant qui a une image moins saine, ce qui peut avoir pour conséquence qu’ils vont globalement avaler plus de calories [4].

L’autre difficulté est de garder un poids de corps correct dans la durée. Beaucoup d’études ont montré les bénéfices à court terme des régimes pour maigrir, mais plus de 80% des gens reprennent le poids perdu dans le temps. Dans beaucoup de sociétés modernes, les aliments riches en calories sont très faciles d’accès, il est donc difficile de résister à la tentation de consommer des produits riches en sucres et en graisses régulièrement [5].

Malheureusement, les aliments à calories négatives sont un mythe, et il n’existe pas de moyen facile de maigrir et de maintenir son poids sur le long terme. Le fait de changer son alimentation et ses boissons pour d’autres plus saines tous les jours est plus susceptible d’aider à perdre du poids à long terme que de faire seulement des régimes à court terme.

Références :

[1] Diet induced thermogenesis. Klaas R Westerterp. Nutrition & Metabolism.

[2] Dietary fiber : Essential for a healthy diet. Mayo Clinic.

[3] Discrepancy between Self-Reported and Actual Caloric Intake and Exercise in Obese Subjects. N Engl J Med 1992 ; 327:1893-1898.

[4] The Biasing Health Halos of Fast‐Food Restaurant Health Claims : Lower Calorie Estimatesand Higher Side‐Dish Consumption Intentions. Journal of Consumer Research, Vol. 34, No. 3 (2007), pp. 301-314.

[5] Systematic Review : An Evaluation of Major Commercial Weight Loss. Programs in the United States. Annals of Internal Medicine.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |