Accueil du site > Nutrition > Les aliments riches en protéines sont aussi bons pour la santé (...)
Les aliments riches en protéines sont aussi bons pour la santé cardiovasculaire que l’arrêt du tabac ou le sport

vendredi 28 août 2015

D’après une étude de l’Université de East Anglia (UEA) [1], le fait de manger des aliments riches en acides aminés pourrait être aussi bon pour votre cœur que d’arrêter de fumer ou de faire plus d’exercice. Cette étude révèle que les individus qui mangent des quantités élevées de certains acides aminés, qu’on trouve dans les protéines de la viande et dans certains végétaux, ont une tension artérielle plus basse et une moindre rigidité artérielle.

En outre, la magnitude de l’association est identique à celle déjà rapportée pour des facteurs de risque incluant la consommation de sel, l’activité physique, la consommation d’alcool et le tabagisme. Les chercheurs ont étudié les effets de sept acides aminés sur la santé cardiovasculaire de presque 2000 femmes qui avaient un IMC correct. Les données provenaient de l’étude TwinsUK – la plus grosse étude sur des jumeaux adultes au Royaume-Uni, comptant 12000 jumeaux, qui est utilisée pour étudier les causes génétiques et environnementales des maladies associées à l’âge.

Ils ont étudié leur alimentation et l’ont comparée à des mesures cliniques de la tension artérielle et de l’épaisseur et rigidité des vaisseaux sanguins. Ils ont trouvé des preuves solides que ceux qui consommaient les quantités les plus importantes d’acides aminés avaient les mesures de tension artérielle les plus basses, ainsi que de rigidité artérielle. Mais ils ont découvert que la source de l’aliment était importante, avec une consommation plus importante d’acides aminés de sources végétales qui est associée à une tension artérielle plus basse, et une consommation plus importante venant de sources animales associée à des niveaux plus faibles de rigidité artérielle.

L’auteur principal de la recherche, le Dr Amy Jennings, déclare : "cette recherche montre un effet protecteur de plusieurs acides aminés sur la santé cardiovasculaire. Le fait d’augmenter les apports provenant d’aliments riches en protéines comme la viande, le poisson, les produits laitiers, les haricots, les lentilles, les brocolis et les épinards pourrait être une manière facile et importante de réussir à réduire le risque de maladie cardiovasculaire."

"Les résultats d’études précédentes ont apporté des éléments de preuve qui montrent que le fait d’augmenter sa ration de protéines alimentaires pourrait être associé à une plus faible tension artérielle. Nous voulions savoir si les protéines de source animale ou végétale étaient plus bénéfiques – ainsi avons-nous examiné cela de plus près pour chercher les différents acides aminés dans la viande et dans les légumes/végétaux.

"Nous avons étudié sept acides aminés : l’arginine, la cystéine, l’acide glutamique, la glycine, l’histidine, la leucine et la tyrosine. L’acide glutamique, la leucine et la tyrosine se retrouvent dans les sources animales, et leur consommation élevée était associée à une plus faible rigidité artérielle. "Les sept acides aminés, et surtout ceux provenant de sources végétales, étaient associés à une tension artérielle plus basse."

"Le plus surprenant est que nous avons découvert qu’une consommation d’acides aminés a autant d’effet sur la tension que des facteurs de risque bien établis comme la consommation de sel, l’activité physique et la consommation d’alcool. Pour la rigidité artérielle, l’association était identique à la magnitude de changement déjà associée à l’arrêt du tabac. Une tension élevée est l’un des risques les plus importants pour développer une maladie cardiovasculaire. Une réduction de la tension artérielle conduit à une réduction de la mortalité causée par une attaque ou une maladie cardiovasculaire, ainsi le fait de changer votre alimentation pour y inclure plus de viande, de poisson, de produits laitiers et de légumineuses peut aider à prévenir et à traiter la condition."

Les quantités quotidiennes journalières équivalent à une portion de steak de 75 grammes, ou bien à 100 gr de filet de saumon ou encore à un verre de 500 ml de lait demi-écrémé, ajoutent les chercheurs. "Le fait d’avoir découvert que manger certaines protéines de la viande et des végétaux est associé à une tension artérielle plus saine est une découverte excitante," déclarent-ils. Nous avons besoin de comprendre les mécanismes pour voir s’ils sont directs ou bien s’ils passent par les bactéries de l’intestin.

Références :

[1] A. Jennings, A. MacGregor, A. Welch, P. Chowienczyk, T. Spector, A. Cassidy. Amino Acid Intake Is Inversely Associated with Arterial Stiffness and Central Blood Pressure in Women. Journal of Nutrition, 2015.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |