Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Les boissons énergétiques représentent un risque pour les coureurs
Les boissons énergétiques représentent un risque pour les coureurs

mardi 16 novembre 2010

Une étude alerte ces coureurs qui mettent leur santé en danger, en essayant de se remettre d’aplomb eux-mêmes après avoir fait du sport avec des boissons énergétiques enrichies en caféine.

Des chercheurs ont découvert que les boissons énergétiques populaires, qui sont vendues et utilisées par un nombre croissant d’athlètes pour "se donner un coup de fouet", contiennent plus de caféine qu’une tasse moyenne de café.

Ils préviennent les "sportifs du dimanche" et ceux qui "cherchent une aide pour un événement d’endurance" qu’ils prennent des risques potentiels en utilisant des produits qui peuvent sérieusement les déshydrater.

Des chercheurs de l’Ecole de Médecine de l’Université du Texas préviennent aussi les utilisateurs qui associent ces boissons avec de l’alcool, car ils pourraient faire face à une augmentation de leur rythme cardiaque et de leur tension artérielle, voire vivre quelques problèmes mentaux.

L’étude, publiée dans les Mayo Clinic Proceedings [1], ajoute du grain à moudre à une recherche précédente qui avait découvert que de telles boissons énergétiques pouvaient affecter la santé d’une personne, provoquant crises cardiaques et épilepsie, voire dans certaines circonstances extrême le décès.

Des pays comme la Norvège, le Danemark et la France avaient banni le Red Bull après qu’une étude ait montré que des rats nourris à la taurine présentaient un comportement bizarre, de l’anxiété et s’automutilaient.

"Ce que nous savons c’est que les boissons énergétiques typiques peuvent contenir jusqu’à un quart de tasse de sucre, et plus de caféine qu’une tasse de café fort" dit John Higgins auteur de l’étude. "Nous ne sommes évidemment pas des rats, mais la consommation a montré avoir été associée positivement à des comportements à risques."

"La possibilité de déshydratation et d’une augmentation de la tension, font que l’eau ou les boissons sportives d’octane faible, qui contiennent des électrolytes, certains minéraux et des hydrates de carbones, représentent un meilleur choix."

Il ajoute : "vous allez dans un bar et commandez un Red Bull et une vodka. Cela recharge les gens et pourrait leur donner un sentiment de puissance."

Les chercheurs ont analysé la littérature médicale sur les boissons énergétiques et leurs ingrédients de 1976 à 2010. Ils ont découvert que le contenu en caféine des boissons énergétiques allait de 70 à 200 mg pour 50 cl. En comparaison, une tasse de café de 24 cl peut contenir entre 40 et 150 mg de caféine.

Ils alertent que certains ingrédients qui ne sont pas mentionnés sur les étiquettes, comme le guarana et l’acide aminé taurine, pourraient produire des effets secondaires associés à la caféine. Le Dr Higgins déclare que le fait de ne pas publier tous les ingrédients peut aussi poser des problèmes.

Les sportifs amateurs ne devraient pas en consommer plus d’une cannette par jour, dit-il, ni les associer à de l’alcool, et boire beaucoup d’eau après la séance de sport. Les personnes souffrant d’hypertension ne devraient jamais en boire, et ceux souffrant de maladie cardiovasculaire doivent consulter avant d’en consommer.

Références :

[1] Energy Beverages : Content and Safety. John Higgins, Troy Tuttle, Christopher Higgins. Mayo Clinic Proceedings , Nov 2010, vol. 85, no. 11, pp 1033-1041.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |