Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Les boissons énergisantes causent de l’insomnie et de la nervosité chez les (...)
Les boissons énergisantes causent de l’insomnie et de la nervosité chez les athlètes

mercredi 15 octobre 2014

Une étude qui a analysé les effets positifs et négatifs des boissons énergisantes sur les athlètes a trouvé que bien qu’en principe leur performance sportive s’était améliorée entre 3% et 7%, il y avait aussi une augmentation de la fréquence des insomnies, de la nervosité et du niveau de stimulation durant les heures qui suivaient la compétition.

La consommation de boissons énergisantes a augmenté ces dernières années. Pour ce qui concerne les athlètes, leur consommation avant la pratique d’un sport a également augmenté : plus de 50% d’entre eux en prennent pendant l’entrainement et avant les compétitions.

Une étude sur quatre ans par des experts de l’Université Camilo José Cela a évalué les effets positifs et négatifs des boissons énergisantes sur les athlètes. Dans cette étude, des footballeurs, varappeurs, nageurs, basketteurs, rugbymen de haut niveau, mais aussi des joueurs de volley-ball, de tennis et de hockey ont pris l’équivalent de trois canettes de boissons énergisantes ou bien un placebo, ressemblant à une boisson énergisante, avant une compétition sportive.

La performance sportive a été mesurée grâce à l’utilisation d’appareils GPS qui déterminaient la distance et la vitesse couvertes dans les sports d’équipe. Ils ont aussi utilisé des dynamomètres et des potentiomètres pour mesurer la performance musculaire dans les autres sports. Publiés dans le British Journal of Nutrition [1], les résultats ont montré que les athlètes avaient augmenté leur performance sportive entre 3% et 7%.

"En outre", déclare Juan Del Coso Garrigós, l’un des auteurs de l’étude, "ils ont couru davantage lors des compétitions par équipe, et notamment à des intensités plus élevées, ce qui est associé à la performance sportive." Il ajoute que "les boissons énergisantes ont augmenté la hauteur des sauts des joueurs de basketball, la force musculaire et la puissance des varappeurs et des individus entraînés, la vitesse des nageurs, la force de frappe et la précision des joueurs de volley-ball et le nombre de points marqués chez les tennismen."

Insomnie et nervosité

Non seulement ces études ont mesuré des paramètres objectifs de la performance sportive, mais les chercheurs ont également demandé aux athlètes de décrire leurs sensations après avoir consommé ces boissons énergisantes, et mesuré la fréquence des effets secondaires pour les comparer à la consommation des boissons placebo.

"Les sportifs sentaient qu’ils avaient plus de force, plus de puissance et de résistance avec la boisson énergisante qu’avec la boisson placebo", expliquent les experts. "Cependant, les boissons énergisantes ont augmenté la fréquence des insomnies, la nervosité et le niveau de stimulation dans les heures qui suivaient la compétition."

Leur consommation a produit une augmentation des effets secondaires que l’on retrouve typiquement avec les autres boissons caféinées. Ils n’ont pas non plus trouvé de différences significatives entre les athlètes hommes et femmes dans la perception des sensations positives, ni dans l’apparition des effets secondaires.

"Les boissons énergisantes caféinées sont des produits commerciaux qui peuvent significativement augmenter la performance sportive dans de nombreuses activités sportives", explique Del Coso. "L’augmentation de leur consommation est probablement motivée par les campagnes de publicité agressives des sociétés qui vendent ces boissons et notamment via leur sponsorisation des événements sportifs."

Elles n’apportent pas plus d’énergie

Les boissons énergisantes contiennent principalement des hydrates de carbone, de la caféine, de la taurine et des vitamines B, avec peu de différences dans les quantités et les ingrédients entre les différentes marques de boissons.

Contrairement à ce qui est indiqué dans leur nom, les boissons énergisantes ne fournissent pas plus d’énergie que les autres boissons sucrées (environ 40 kcal/100ml de produit), mais elles ont un effet "énergisant" notamment par la stimulation qu’elles provoquent grâce à la caféine qu’elles contiennent.

En fait, aucun des autres ingrédients présents dans les boissons énergétiques dans les quantités d’une canette ne produit réellement d’effet important sur les performances physiques ou cognitives. La concentration en caféine (32 mg/100ml de produit) présente dans les boissons énergisantes apporte un total de 80 mg de caféine pour une bouteille ou canette de 250 ml, bien qu’il existe aussi des canettes de 500 ml.

Références :

[1] The use of energy drinks in sport : perceived ergogenicity and side effects in male and female athletes. Juan J. Salinero, Beatriz Lara, Javier Abian-Vicen, Cristina Gonzalez-Millán, Francisco Areces, César Gallo-Salazar, Diana Ruiz-Vicente, Juan Del Coso. British Journal of Nutrition, 2014 ; 1 DOI : 10.1017/S0007114514002189


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |