Accueil du site > Nutrition > Les croyances sur l’alimentation et la santé
Les croyances sur l’alimentation et la santé

mercredi 15 février 2017

Quand il s’agit de savoir ce que certains aliments font sur vous, il est probablement plus avisé de prendre les conseils de la grand-mère, de la famille ou d’une prétendue sagesse populaire avec des pincettes ! Un grand nombre de ces conseils relève de la fable ou sont des idées reçues qui ont été réfutées avec l’accumulation du savoir et de la recherche au fil des années. En voici quelques exemples.

Le poisson est l’aliment du cerveau

Beaucoup d’études sur le long terme ont trouvé une corrélation entre une meilleure cognition et la consommation de poissons riches en acides gras oméga-3 comme le DHA. Mais ce n’est pas un remède miracle, vous n’allez pas avoir un score plus élevé dans un test de QI ni mieux travailler sur un projet parce que vous avez mangé du poisson la veille. Il s’agit d’un processus sur le long terme. Ainsi plus on commence tôt et plus longtemps, mieux ce sera.

Les meilleures sources d’oméga-3, qui favorisent un fonctionnement optimal du cerveau, sont les poissons riches en huile comme le saumon, le thon albacore, le maquereau, les sardines et le hareng. Les poissons maigres, qui sont la plupart du temps dans les assiettes, sont moins riches en omega-3, même s’ils sont meilleurs à la santé que la viande rouge ou la charcuterie.

Manger du chocolat cause de l’acné

Il est souvent recommandé par la famille, aux adolescents qui sont criblés de boutons d’acné, de ne pas manger de chocolat. Mais aucune preuve scientifique ne vient confirmer cette idée reçue, le chocolat n’a rien à voir avec l’acné.

L’acné apparait quand les pores de la peau se bouchent avec un excès de sébum produit par les follicules pileux. Ce qui permet aux poussières, bactéries et aux cellules de peau morte de se constituer dans les pores et de former les lésions et les taches de l’acné. On ne sait pas avec certitude ce qui cause cela. Les changements hormonaux peuvent provoquer la surproduction de sébum, et l’hérédité peut être un facteur. Mais pas le fait de manger du chocolat. Ni des pizzas, frites, chips ou hamburgers.

La recherche a cependant identifié une connexion entre l’alimentation et l’acné. Certains produits laitiers non biologiques peuvent faire empirer l’acné notamment quand les vaches sont traitées par hormones de croissance.

Manger des carottes améliore la vue

Les carottes sont une bonne source de vitamine A qui, certes, est l’un des nutriments essentiel à la santé et au fonctionnement oculaire. Cependant, cela ne va pas améliorer la vue ni supprimer les lunettes d’un myope. Nonobstant leur réputation favorable à la vision, les carottes sont loin d’être la seule façon d’obtenir de la vitamine A. Les produits laitiers, les œufs, le poisson et le foie sont les principales sources de vitamine A, comme bon nombre de fruits (pêches, mangues, tomates) et de légumes (épinards, chou kale, poivrons rouges, pois, brocolis) qui fournissent aussi d’autres éléments nutritifs et antioxydants qui contribuent à une bonne vision. En général, une alimentation équilibrée et tout ce qui constitue un mode de vie sain est bon pour les yeux, mais il n’existe pas d’aliment spécifique pour ce faire.

Les aliments épicés causent des ulcères

Les ulcères sont des plaies à l’intérieur de la paroi de l’estomac, de l’œsophage ou de l’intestin grêle qui se développent quand l’acide peut pénétrer dans la couche de mucus qui normalement protège le tube digestif. Mais les aliments épicés n’ont rien à voir là-dedans.

75 % des ulcères environ sont causés par une bactérie appelée Helicobacter pylori. La plupart des autres est causée par l’utilisation abusive d’aspirine ou de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Alors pourquoi les piments, curry ou moutarde ont si mauvaise presse ? Les ulcères à l’estomac peuvent produire des douleurs de brûlures dans l’estomac, et si l’on a mal à l’estomac après avoir mangé épicé on peut croire que l’on a un ulcère, ce que parfois le médecin peut diagnostiquer sans qu’il s’agisse réellement d’un ulcère.

Le stress et l’alcool viennent s’ajouter à la liste de choses qui ne causent pas d’ulcères. En fait, la recherche indique que c’est la bactérie qui est la principale responsable des ulcères, ce qu’on sait depuis le milieu des années 1980.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |