Accueil du site > Psychologie > Les danseurs informent les autres sur leur forme et force physiques
Les danseurs informent les autres sur leur forme et force physiques

mercredi 13 février 2013

Des chercheurs de l’Université Northumbria affirment que les hommes hétérosexuels recueillent des signaux sur les qualités physiques des autres hommes à partir de leurs mouvements de danse, tout comme les font les femmes.

L’étude, dirigée par le Dr Nick Neave, psychologue, et le chercheur Kristofor McCarty, a eu recours à la technologie de capture du mouvement en 3D, et à des analyses biomécaniques, pour examiner dans quelle mesure les hommes qui dansent délivrent des indices sur la force et la forme physique du danseur aux observateurs masculins et féminins.

Leurs résultats publiés dans l’American Journal of Human Biology [1], suggèrent que les observateurs masculins collectent ce qu’ils peuvent sur la force de leurs rivaux vis-à-vis des partenaires féminines.

Les chercheurs ont filmé 30 hommes, âgés de 19 à 37 ans, pendant qu’ils dansaient sur un rythme de batterie classique. Les participants ont aussi complété un test d’évaluation de leur forme physique, ainsi que de leur force du haut et du bas du corps. Les vidéos des danseurs ont été converties en caractères hominoïdes virtuels (avatars) et notées sur différents indices biomécaniques.

Les résultats ont montré que les deux sexes ont trouvé des associations positives importantes entre la force de poigne d’un individu et la qualité perçue de sa danse, ces qualités ont été recueillies à partir de la taille, de l’ampleur et de la vigueur des mouvements du haut du corps et des bras.

Bien qu’on pense traditionnellement que les indices dégagés par les hommes quand ils dansent ont été conçus, comme pour les démonstrations animales face à leur partenaire, pour être interprétés comme des indices sur leurs attributs physiques en faveur du sexe opposé, il semble que les hommes hétérosexuels font aussi usage de tels signaux probablement pour détecter un rival amoureux potentiel.

Le Dr Nick Neave croit que cette augmentation de la sensibilité aux qualités masculines par les autres hommes hétérosexuels pourrait être due à la rivalité intrasexuelle, les hommes jaugent la force et la virilité de leur concurrent.

Il ajoute : "l’évaluation de la qualité de la danse était positivement associée à la force de poigne réelle, et ces indices sur la force physique étaient plus précisément collectés par les observateurs masculins. Cette aptitude à discerner la force physique des autres vient principalement de ce que les hommes cherchent des indices sur le caractère "extraordinaire" des autres hommes.

"La force corporelle est fortement associée à la capacité de lutter car elle reflète l’aptitude à faire du mal, surtout dans les conflits intrasexuels. La capacité de jauger la force avant un conflit potentiel est sensible, surtout pour les autres hommes".

Références :

[1] N. Neave et al, Male body movements as possible cues to physical strength : a biomechanical analysis, American Journal of Human Biology : AJHB-22360.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |