Accueil du site > Santé > Les enfants avec un large tour de taille sont plus sujets aux risques (...)
Les enfants avec un large tour de taille sont plus sujets aux risques cardiaques

mercredi 24 novembre 2010

Dans une étude sur plus de 4500 enfants, présentée lors de la conférence de l’American Society of Nephrology, des chercheurs ont découvert que ceux avec les circonférences de la taille les plus élevées avaient des tensions artérielles différentielles significativement plus élevées, connues pour augmenter le risque de troubles cardiaques

Le Dr Gangadarshni Chandramohan chercheur et auteur de l’étude, déclare que l’équipe de recherche a étudié les données de 4667 enfants âgés entre 6 et 17 ans. Les chercheurs ont mesuré la circonférence de la taille plutôt que l’Indice de Masse Corporelle (IMC), pendant des examens physiques de routine, afin d’identifier les enfants qui avaient des risques de maladie cardiaque.

"Nous avons trouvé que la masse corporelle des enfants n’était pas corrélée à des tensions artérielles différentielles plus élevées, mais que leur tour de taille l’était" dit le Dr Chandramohan. "Cette étude suggère que les pédiatres devraient ajouter des mesures du tour de la taille à leurs consultations de routine des enfants, pour les aider à déterminer le risque de troubles associés au cœur. Le fait de mesurer la circonférence de la taille est beaucoup plus simple, moins couteux et constitue une méthode plus valide de détection des risques de troubles cardiaques que la pratique courante qui est de déterminer la masse corporelle d’un enfant."

Des études précédentes avaient trouvé qu’une tension artérielle différentielle élevée, qui est la différence entre les lectures de la tension sanguine systolique et diastolique, augmentait le risque de troubles cardiovasculaires pour un patient, tout comme une tension élevée.

"Il est crucial que de nouveaux indices permettant de mesurer différents paramètres, comme l’obésité et les facteurs de risques cardiovasculaires associés, soient déterminés en utilisant des outils valides, peut invasifs et peu couteux pour aider les patients et leur éviter des problèmes de santé à long terme" conclut Chandramohan.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |