Accueil du site > Psychologie > Les étiquettes vertes rendent les aliments plus sains
Les étiquettes vertes rendent les aliments plus sains

jeudi 14 mars 2013

Les produits alimentaires qui ont des étiquettes de couleur verte où sont inscrites les calories peuvent pousser les consommateurs à percevoir les aliments nutritionnellement médiocres comme étant plus sains.

Un chercheur de Cornell déclare, dans un article publié dans le journal Health Communication [1], que les consommateurs sont plus susceptibles de percevoir une barre de chocolat comme étant plus saine quand elle a une étiquette nutritionnelle verte comparée à une autre barre qui a une étiquette rouge, quand bien même le nombre de calories est le même. Et l’étiquette de couleur verte augmente la perception saine des aliments, surtout chez les consommateurs qui considèrent l’alimentation saine comme quelque-chose de très important.

"De plus en plus, les étiquettes nutritionnelles sont mises en avant sur les emballages alimentaires, y compris les emballages des gouters sucrés comme les barres chocolatées. Et en général, on porte peu d’attention à ces étiquettes" dit le chercheur. "Notre recherche suggère que la couleur des étiquettes nutritionnelles et des calories pourraient avoir un effet sur la façon dont les gens perçoivent l’aliment comme plus ou moins bon à la santé, au-delà de l’information nutritionnelle réelle communiquée par l’étiquette, comme la quantité de calories".

Schuldt a demandé à 93 étudiants d’imaginer qu’ils avaient faim et qu’ils voyaient une barre chocolatée tout en patientant dans une file d’attente d’une épicerie. Les étudiants voyaient une image de barre de friandise soit avec une étiquette nutritionnelle verte, soit avec une étiquette rouge. Le chercheur leur a demandé quelle barre, comparée aux autres, contenait plus ou moins de calories et si elle était bonne à la santé. Les étudiants percevaient l’étiquette verte comme meilleure à la santé que la rouge, alors même que le contenu en calories était identique.

Schuldt a répété l’expérience avec 39 participants auxquels il a montré une barre chocolatée avec soit une étiquette verte, soit une blanche. On a demandé aux participants dans quelle mesure le fait que l’aliment soit bon à la santé importait dans leur décision d’achat et de consommation sur une échelle de 1 (pas important du tout) à 7 (très important).

Plus les participants mettaient de l’importance dans une alimentation saine, et plus ils percevaient l’étiquette de couleur blanche comme étant moins bonne à la santé, une impression qui a disparue quand la barre de friandise avait une étiquette verte.

"Les étiquettes nutritionnelles vertes provoquent un ’effet tampon’ pour les aliments relativement médiocres à la santé en les faisant apparaitre comme moins mauvais pour tous ceux qui se soucient d’avoir une alimentation saine" dit Schuldt. Cette étude a des implications dans l’étiquetage nutritionnel, étant donné que l’étiquette des calories au-devant de l’emballage est devenue quelque-chose de très fréquent dans le marché de l’agroalimentaire. Par exemple, M&Ms et Snickers arborent des drapeaux de calories verts sur le devant de leur emballage, qui sont particulièrement visibles pour les consommateurs sur le point d’acheter".

"Et comme certains gouvernement insistent pour que le système d’étiquetage des aliments s’uniformise, ces résultats suggèrent que la conception et la couleur des étiquettes pourraient mériter autant d’attention que l’information nutritionnelle qu’elles communiquent" "conclut-il.

Références :

[1] Jonathon P. Schuldt. Does Green Mean Healthy ? Nutrition Label Color Affects Perceptions of Healthfulness. Health Communication, 2013 ; : 1 DOI : 10.1080/10410236.2012.725270


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |