Accueil du site > Sexualité > Les femmes ont des orgasmes à la salle de sport
Les femmes ont des orgasmes à la salle de sport

lundi 2 avril 2012

Selon une étude, les femmes pourraient fort bien se passer d’homme, de vibromasseur ou de toute autre stimulation sexuelle directe pour avoir un orgasme.

En effet, selon la chercheuse Debby Herbenick de l’Université de l’Indiana, les résultats de son étude fournissent des données qualitatives et quantitatives à un domaine qui a été largement sous-étudié. Par exemple, Alfred Kinsey et ses collègues ont d’abord rapporté le phénomène en 1953, en disant qu’environ 5% des femmes qu’ils avaient interrogées avaient mentionné avoir des orgasmes associés à l’exercice physique. Cependant, ils ne pouvaient pas connaitre leur prévalence réelle parce que la plupart de ces femmes avaient spontanément donné l’information sans avoir été directement interrogées.

Depuis, selon les chercheurs, des comptes-rendus de ces "abdorgasmes", ainsi nommés parce qu’ils semblent être principalement associés aux exercices des muscles abdominaux, ont circulé dans les médias pendant des années.

"Malgré une attention portée par les médias populaires, on en sait peu à propos des orgasmes provoqués par l’exercice" font remarquer les chercheurs dans le journal Sexual and Relationship Therapy [1].

Le plaisir à la salle

Herbenick et ses collègues ont utilisé un système d’enquêtes en ligne pour collecter leurs données, qui comprenaient des réponses provenant de 124 femmes qui avaient vécu des orgasmes causés par l’exercice, et 246 femmes qui ont rapporté du plaisir sexuel causé par l’exercice. La plupart des femmes, âgées entre 18 et 63 ans, avec un âge moyen de 30 ans, étaient en couple ou mariées, et 69% déclaraient être hétérosexuelles.

Les chercheurs ont découvert qu’environ 40% des deux groupes de femmes avaient déjà vécu du plaisir sexuel ou des orgasmes induit par l’exercice sportif dans plus de 11 occasions durant leur vie. La plupart des femmes du groupe "orgasme" déclarait qu’elles ressentaient un certain embarras quand elles faisaient du sport dans des endroits publics.

Le groupe "orgasme" disait pour la plupart que pendant ces expériences, elles n’avaient pas de fantaisies ni de pensées sexuelles sur qui que ce soit.

Parmi les femmes qui avaient des orgasmes pendant le sport, environ 45% disaient que leur première expérience était associée aux exercices pour les abdominaux, 19% au vélo ; 9,3% au grimpé de corde ou à la perche ; 7% ont rapporté un lien avec la musculation ; le reste des expériences comprenait différents exercices comme le yoga, la natation, les machines elliptiques, l’aérobic et autres. Le plaisir sexuel causé par l’exercice était associé à plus d’exercices différents que le phénomène orgasmique.

Les exercices pour les abdominaux les plus agréables

Les réponses aux questions ouvertes de l’enquête ont révélé certains détails intéressants, selon les chercheurs. Par exemple, les exercices pour les abdominaux relatifs aux orgasmes semblaient être particulièrement associés à l’exercice dans lequel une personne porte son poids sur ses avant-bras, sur ce qu’on appelle la "chaise romaine", le dos calé et en faisant des levers de jambes devant le buste.

Les questions ouvertes ont aussi révélé que les orgasmes tendaient à survenir après plusieurs ensembles de "crunches" (flexions de l’abdomen les pieds calés) ou un autre exercice pour les abdominaux, plutôt que quelques répétitions seulement ; ils semblaient aussi survenir après que les femmes se soient réellement fatiguées à l’entrainement.

Plusieurs de ces femmes disaient même que cette expérience leur était arrivée même en tant qu’enfants, ajoutant que certaines donnaient un âge de 7 ou 8 ans. "Il y avait au moins une femme dans l’étude qui était vierge, et qui a réellement apprécié pouvoir vivre ce type d’expérience à la salle de sport" précise Herbenick.

Les chercheurs ne savent pas vraiment pourquoi certains exercices provoquent des orgasmes ou du plaisir sexuel, bien qu’Herbenick espère pouvoir le découvrir dans des recherches futures.

"Il se pourrait que l’exercice, qui est déjà connu pour apporter des bénéfices significatifs à la santé et le bien-être, ait aussi le pouvoir d’améliorer la vie sexuelle des femmes " dit Herbenick, ajoutant qu’on ne sait pas si ces exercices pouvaient réellement améliorer les expériences sexuelles des femmes.

Cette étude a différentes implications en ce qui concerne la sexualité féminine. L’une d’elle, l’orgasme et le désir sexuel qui se situent en haut des soucis des femmes en matière de sexe, avec environ une femme sur quatre qui affirme ne pas atteindre l’orgasme pendant les rapports sexuels. Les chercheurs suggèrent qu’il se pourrait bien que l’exercice physique ait été trop négligé dans les approches cliniques concernant l’orgasme féminin.

Deuxièmement, les scientifiques débattent depuis longtemps du contexte évolutionniste de l’orgasme féminin et de ses liens avec la sexualité et la reproduction. Cependant, si de nombreuses femmes vivent un orgasme pendant les exercices sportifs non associés au sexe, alors les orgasmes provoqués par l’exercice pourraient révéler quel orgasme a un rapport avec le sexe et la reproduction et lequel n’en a pas.

En outre, les orgasmes causés par l’exercice pourraient être une façon pour les scientifiques, et pour les femmes elles-mêmes, d’en apprendre plus sur le processus de l’orgasme. "Il se pourrait que ce soit un moyen pour les femmes d’en apprendre plus sur le fonctionnement de leur corps" conclut la chercheuse.

Références :

[1] Exercise-induced orgasm and pleasure among women. Debby Herbenick & J. Dennis Fortenberry, Journal : Sexual and Relationship Therapy, Volume 26, Issue 4, Nov 2011, pp 373-388.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |