Accueil du site > Matériel > Les haltères vibrants pas plus efficaces que les haltères traditionnels
Les haltères vibrants pas plus efficaces que les haltères traditionnels

vendredi 25 octobre 2013

Les haltères vibrants (ou "shake weights") font fureur auprès de celles et ceux qui veulent raffermir leur corps, faire du muscle ou gagner de la force. Les publicités vantent leurs mérites inconditionnés en les affublant de qualificatifs extraordinaires et des affirmations telles que "7 fois plus efficace qu’un haltère normal", "musclé et ferme en 6 minutes par jour" ou encore "résultats prouvés scientifiquement". Pourtant, une étude [1]. a découvert que la contraction musculaire qu’ils induisent n’est pas suffisante pour être source de gains musculaires ni de force supplémentaires.

Les haltères vibrants sont constitués de poids en leurs extrémités qui sont reliés via la poignée par un ressort. D’après les fabricants et les vendeurs de ce matériel, le fait de faire vibrer les haltères stimulerait suffisamment l’activité musculaire pour réduire la graisse du corps et augmenterait la masse musculaire du haut du corps, et notamment dans les parties du corps ciblées.

L’étude dont il est question a porté sur 25 adultes qui faisaient trois exercices qui font partie des exercices proposés par les programmes des vendeurs d’haltères vibrants – "chest shake" (vibration de la poitrine), "biceps shake" (vibration des biceps) et "triceps shake" (vibration des triceps), en utilisant des haltères vibrants et des haltères conventionnels (non vibrants).

Pendant que les participants faisaient les exercices vibrants, les chercheurs ont mesuré l’activité musculaire dans les principaux muscles que les exercices étaient supposés cibler. Les scientifiques n’ont pas trouvé de différences dans la quantité d’activité musculaire entre les haltères vibrants et les haltères conventionnels, ce qui suggère que quand ils sont utilisés tels que recommandés par les fabricants, les haltères vibrants ne sont pas plus efficaces que des poids standards.

Comme le notent les chercheurs : "aucun groupe musculaire pendant les essais avec les haltères vibrants n’a montré de contractions isométriques volontaires maximales au-delà de 60%, qui est le niveau nécessaire pour augmenter sa force musculaire".

En d’autres termes, non seulement les haltères vibrants ne sont pas plus efficaces que les haltères standards quand ils sont utilisés dans les exercices recommandés par les fabricants, mais ces exercices ne sont pas suffisants pour produire les gains musculaires désirés.

Comme de nombreux experts de la forme physique l’ont fait remarquer, quand ils sont utilisés tels que prescrits, les haltères vibrants ne remplissent pas deux des éléments de base d’un entrainement de musculation : ils ne font pas travailler les muscles dans une gamme suffisante de mouvements et ils ne constituent pas un moyen de progresser (i.e. en ajoutant progressivement du poids pour stresser le muscle) une fois que l’entrainement initial est devenu trop facile à exécuter.

Références :

[1] J Sports Sci Med. 2012 Dec 1 ;11(4):703-8. Comparison of the shake weight(®) modality exercises when compared to traditional dumbbells. Glenn JM, Cook I, Di Brezzo R, Gray M, Vincenzo JL.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |