Accueil du site > Physiologie > Les hommes qui ont plus de testostérone perdent moins de muscles en (...)
Les hommes qui ont plus de testostérone perdent moins de muscles en vieillissant

samedi 13 août 2016

Une étude montre que des niveaux de testostérone plus élevés pourraient aider les hommes âgés à conserver leur masse musculaire et à retarder l’apparition de faiblesses quand ils vieillissent.

Cette étude, publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism (JCEM) [1] a découvert que des niveaux élevés de testostérone étaient associés à une réduction de la perte du tissu musculaire maigre chez les hommes les plus âgés, tout spécialement chez ceux qui avaient perdu du poids. Chez ces hommes, des niveaux plus élevés de testostérone étaient aussi associés à une perte moins importante de la force des jambes.

La perte de la masse musculaire et de la force contribue à la fragilité, et sont associés aux chutes, aux limitations de la mobilité et aux fractures. Les hommes perdent plus de masse musculaire et de force que les femmes quand ils vieillissent, ce qui suggère que les stéroïdes sexuels, et la testostérone en particulier, pourraient contribuer aux modifications de la composition du corps et du fonctionnement physique.

Cette étude a cherché à mieux comprendre la relation entre les niveaux de testostérone et le vieillissement en bonne santé chez les hommes plus âgés, et a trouvé que des niveaux de testostérone plus élevés pourraient aider les hommes âgés à préserver leur masse musculaire et à retarder la faiblesse musculaire quand ils vieillissent.

"Notre étude a découvert que les hommes âgés entre 65 et plus, qui ont des niveaux de testostérone plus importants, perdent moins de masse musculaire, surtout dans les bras et les jambes, que les hommes du même âge qui ont des niveaux de testostérone plus faibles" explique Erin LeBlanc, auteure principale de l’étude. "Les hommes qui avaient des niveaux de testostérone plus importants avant de perdre du poids ont aussi perdu moins de mobilité de leurs jambes, et ils pouvaient se lever plus facilement d’une chaise que ceux qui avaient des niveaux de testostérone plus faibles avant de perdre du poids."

Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé les données provenant de 1183 hommes de 65 ans ou plus, et ils ont testé l’hypothèse selon laquelle des mesures de base des stéroïdes sexuels étaient associées à un moindre déclin de la masse maigre, et à l’entretien des performances physiques sur un suivi moyen de 4,5 années.

La composition du corps a été mesurée en ayant recours au scanner par absorption bi-photonique à rayons X (DEXA), et la performance physique a été mesurée grâce à une série d’exercices qui a évalué la force de la poigne, la puissance des membres inférieurs, la rapidité de la marche et la capacité à se lever d’une chaise sans utiliser ses bras.

"La quantité de testostérone que les hommes avaient dans leurs corps pourrait contribuer à expliquer la quantité de muscle et de force qu’ils perdent quand ils vieillissent" dit LeBlanc. "Notre étude apporte des éléments de preuve supplémentaires à la littérature déjà existante qui montre que des niveaux de testostérone endogènes pourraient être favorablement associés à certains éléments clés d’un vieillissement en bonne santé chez les hommes."

Références :

[1] Higher testosterone levels are associated with less loss of lean body mass in older men. Erin S. LeBlanc, Patty Y. Wang, Christine G. Lee, Elizabeth Barrett-Connor, Jane A. Cauley, Andrew R. Hoffman, Gail A. Laughlin, Lynn M. Marshall, Eric S. Orwoll, Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |