Accueil du site > Psychologie > Les jeunes mariés prennent du poids
Les jeunes mariés prennent du poids

jeudi 4 avril 2013

Les résultats d’une étude sur la satisfaction maritale et le poids, publiée par la psychologue Andrea Meltzer de l’Université de Dallas [1], remettent en question la notion selon laquelle la qualité des relations bénéficie toujours à la santé, en indiquant que les épouses satisfaites prennent du poids avec le temps parce qu’elles sont moins motivées pour séduire un autre homme.

En moyenne, les jeunes mariés qui sont heureux en ménage prennent du poids les premières années après leurs échanges de vœux, ce qui les met en position de risque vis-à-vis de nombreux problèmes de santé associés à la prise de poids.

"En moyenne, les époux qui étaient les plus satisfaits de leur mariage étaient moins susceptibles de penser à divorcer, et ce sont ceux qui ont pris le plus de poids avec le temps" dit Meltzer. "Au contraire, les couples qui étaient les moins heureux en ménage tendaient à prendre moins de poids avec le temps".

Les chercheurs de cette étude déclarent que ces résultats remettent en question la notion de longue date selon laquelle la qualité des relations de couple est toujours bénéfique à la santé des individus. À la place, ces résultats suggèrent que les époux qui sont heureux dans leur mariage sont moins motivés pour séduire un éventuel autre partenaire. Il en résulte que les époux relâchent leurs efforts pour conserver leur poids.

L’étude reposait sur des données provenant de 169 couples récemment mariés dont la satisfaction maritale et le poids ont été suivis sur une durée de quatre ans.

Le mariage fait grossir et le divorce fait maigrir

Des recherches antérieures en psychologie avaient établi que le mariage était associé à une prise de poids et que le divorce était associé à une perte de poids. Mais le rôle de la satisfaction maritale dans ces modifications corporelles est moins clair, dit Meltzer. Les recherches passées ont aussi démontré que le bonheur dans le mariage était associé à un maintien de comportements sains, ajoute-t-elle.

"Par exemple, les études ont trouvé que les couples heureux sont plus susceptibles de prendre des médicaments avec le temps et de programmer des examens médicaux réguliers" dit-elle. "Pourtant le rôle de la satisfaction maritale et de la santé est moins clair".

Pendant quatre ans, les jeunes mariés ont rapporté deux fois par an leur satisfaction maritale et leur position vis-à-vis du divorce. Ils ont aussi rapporté leur taille et leur poids, qui ont été utilisés pour calculer leur indice de masse corporelle.

Les époux qui étaient moins heureux dans leur mariage étaient plus susceptibles de penser à quitter leur partenaire, dit Meltzer, et ont pris en moyenne le moins de poids avec le temps. "Ainsi, ces résultats suggèrent que les gens pensent peut-être à leur poids en terme d’apparence physique plutôt que pour leur santé" dit-elle.

L’étude montre que les jeunes couples devraient apprendre et être encouragés à penser à leur poids en tant que facteur de prévention de leur état de santé. "Nous savons que le fait de grossir peut être associé à tout un ensemble de conséquences négatives pour la santé, comme par exemple le diabète et les maladies cardiovasculaires. En se focalisant plus sur le poids en termes d’implications pour la santé contrairement à l’apparence, les couples heureux pourraient éviter une prise de poids nocive pour leur santé pendant leur mariage".

Références :

[1] Marital satisfaction predicts weight gain in early marriage. Health Psychology.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |