Accueil du site > Psychologie > Les meilleurs sports sont ceux qui correspondent à votre personnalité
Les meilleurs sports sont ceux qui correspondent à votre personnalité

lundi 27 décembre 2010

Nous sommes nombreux, surtout après avoir arrosé le foie gras par un bon vin blanc, à être déterminés à reprendre notre programme d’entraînement sportif dès le nouvel an passé.

Malheureusement, comme toutes les bonnes intentions après les fêtes, le suivi est pour le moins aléatoire ou barbant. Une étude de 2007 du psychologue Richard Wiseman de l’Université de Hertfordshire au Royaume-Uni, avait découvert que sur 3000 personnes qui avaient pris de bonnes résolutions pour la nouvelle année, seulement 12% les ont respectées et ont atteint leur but.

Mais alors que de nombreuses résolutions visent à ne pas faire quelque-chose, comme éviter les sucres, l’alcool et de dormir au travail, les résolutions à propos du sport sont plus positives. Elles ajoutent quelque-chose à votre vie.

Et les chercheurs de spéculer que tout programme d’entraînement sportif pourrait être plus facile à suivre s’il correspondait à votre personnalité.

Les "Big Five"

Des décennies de recherche en psychologie ont réduit la personnalité humaine à cinq composants différents : le caractère consciencieux, l’extraversion, le caractère agréable, le neuroticisme (ou instabilité émotionnelle) et l’ouverture à l’expérience.

Bien évidemment, personne n’affirme que la personnalité d’un individu puisse être totalement décrite par ces caractéristiques, les psychologues considèrent les Big Five, comme ils les appellent, comme étant les dimensions de base de chaque personnalité.

Chaque trait existe dans un continuum. Certaines personnes sont très extraverties, tandis que d’autres ne le sont pas du tout, et la plupart des gens se situe quelque-part au centre.

Les personnalités individuelles sont composées de différentes quantités des Big Five, disent les psychologues. Et un individu qui est, disons, très agréable, peu simultanément être considéré comme névrosé et consciencieux, rendant possible une association avec plusieurs des descriptions ci-dessous.

Fiable ?

Vous ne loupez ni n’oubliez jamais une date ? Toujours à l’heure ? Vous tendez à respecter les règles à la lettre ? Les psychologues vous décriraient probablement comme hautement consciencieux. Or le caractère consciencieux est fortement associé à la réalisation d’activité physique en général.

Les personnes consciencieuses aiment faire régulièrement du sport avec un programme régulier, et préfèrent les activités individuelles, comme la musculation ou le tapis de course. De telles activités ne nécessitent pas de se coordonner avec les autres, ni même la coopération du temps, ce qui donne aux gens consciencieux un sens de contrôle qu’ils apprécient.

Selon une étude de 1998 publiée dans le journal Personality and Individual Differences [1], les gens consciencieux sont plus susceptibles de dire qu’ils font du sport pour des raisons de santé et sont particulièrement ouverts aux conseils venant des médecins.

Qui n’engage à rien ?

Vous n’aimez pas tout planifier ? Détestez faire des promesses ? Vous avez une durée d’attention restreinte ? Les individus moins consciencieux, et ceux qui sont plus impulsifs, ont besoin de prendre des mesures supplémentaires pour les aider à respecter un programme d’entraînement, comme écrire un plan sur papier en détail, tout spécialement les dates et les lieux. "A l’heure du déjeuner, je mettrai mes baskets pour courir…"

Décomposer l’objectif en éléments plus petits peut aussi aider. Par exemple, au lieu de dire "je serai en forme pour le marathon à la fin de l’année", essayez : "j’augmenterai ma distance de course de 2 kilomètres chaque mois".

Les gens impulsifs pourraient aussi vouloir se concentrer sur des activités sportives qui "leur donne un sentiment d’euphorie ou d’excitation". Faire un sprint, sauter à l’élastique et les sports de contact peuvent tous être appropriés.

Sociable ?

Vous aimez faire des fêtes ? Discuter avec vos collègues et planifier votre future soirée d’anniversaire ? Vous vous sentez épuisé(e) après avoir passé une journée seul(e) ?

Le sport seul peut augmenter les niveaux d’énergie mais, chez certaines personnes, la stimulation la plus importante vient de l’interaction avec les autres.

Les individus qui ont de hauts scores dans les traits de personnalité comme l’extraversion (sociable) et l’amabilité (coopératif) sont plus susceptibles de prendre du plaisir dans les sports d’équipe et à l’école. Les personnes fortement conviviales pourraient cependant être rebutées si la dynamique est trop versée vers la compétition ou l’agressivité.

Les autres exceptions pourraient être les cours de yoga et les équipes de golf, pouvant attirer plus de gens introvertis.

Impatient ?

Vous avez du mal à vous relaxer ? Enclin à l’anxiété ou au souci ? Vous changez facilement d’humeur ? Les psychologues pourraient vous ranger dans la catégorie des "neurotiques" (ce qui n’est pas si mauvais que le terme pourrait laisser penser, cela signifie seulement que vous êtes plutôt sensible.)

Selon la recherche, les personnes qui ont des niveaux élevés de ce trait de personnalité font du sport pour atteindre des objectifs en termes de perte de poids, et pour améliorer leur apparence physique. Elles pourraient aussi se servir du sport comme d’un mécanisme pour soulager leur anxiété. Le sport a un effet calmant, et les individus qui font régulièrement du sport, neurotiques ou non, tendent à afficher une meilleure stabilité émotionnelle.

Curieux insatiable ?

Vous êtes toujours ouvert pour l’aventure ? Cherchez continuellement la dernière exposition artistique, le dernier film ou une nouvelle idée ? Vous aimez trouver des opportunités pour être imaginatif ?

Les psychologues diraient que vous êtes "ouvert à l’expérience". Les individus qui ont des scores élevés dans cette caractéristique seront plus enclins à faire des sports extérieurs, tout spécialement des activités comme la course à pieds, le cyclisme ou la marche. Ils pourront modifier leur trajet et explorer.

Les gens particulièrement ouverts sont aussi plus susceptibles de faire du sport pour soulager leur stress, quelque-chose qui pourrait être un produit de leurs styles de vie non-conventionnels, affirment les chercheurs de l’étude de Personality and Individual Differences.

Un peu de ceci, un peu de cela

Bien entendu, la plupart des gens sont des combinaisons de tout cela. Par exemple, un homme consciencieux qui est aussi extraverti pourrait vouloir rejoindre une équipe de sport très compétitive. Une femme conviviale et très ouverte à l’expérience pourrait tirer beaucoup de plaisir à organiser des marches en groupe dans les bois.

La chose la plus importante est de s’engager à faire du sport. La plupart des gens va prendre des résolutions, les respecter pendant plusieurs semaines et puis les laisser tomber, trouvant des excuses comme un manque de temps ou que leurs priorités sont ailleurs.

Mais le fait de trouver le bon programme d’entraînement, quelque-chose qui exprime (ou apaise) votre personnalité, peut faire qu’il sera plus facile de le respecter. De nouveau, il n’y a pas besoin d’être angoissé à ce sujet : la plupart des gens trouvera son exercice idéal instinctivement.

Références :

[1] Personality correlates of exercise behavior, motives, barriers and preferences : An application of the five-factor model. Personality and Individual Differences, Vol 24, Iss 5, pp 625-633. 05/1998.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |