Accueil du site > Santé > Les principales causes de blessures chez les coureurs
Les principales causes de blessures chez les coureurs

vendredi 3 octobre 2014

Les causes de blessures les plus souvent citées ne sont pas confirmées par la recherche.

"Pas d’étirements"

Cette explication est celle qui est revenue le plus souvent comme principale cause de blessures chez les coureurs, plus que tout autre facteur, dans une étude sur les croyances des coureurs à propos de ce qui cause les blessures [1]. Malheureusement, cette croyance ainsi que la troisième raison la plus populaire pour les blessures pendant la course à pieds, ne sont pas confirmées par la recherche.

95 coureurs ont été étudiés pour cette étude. Ils avaient en moyenne une expérience de 5 ans et demie de course à pieds et couraient en moyenne 35 kilomètres par semaine. Pratiquement la moitié (45%) déclarait qu’ils avaient déjà vécu une blessure due à leur activité sportive de course.

L’étude était à questions ouvertes et les sportifs pouvaient donner autant de réponses qu’ils le voulaient à la question : "quelles sont d’après vous les causes des blessures chez les coureurs ?" Les chercheurs ont ensuite rassemblé les réponses identiques, ou qui avaient des caractéristiques similaires, en une phrase (comme par exemple : "porter des chaussures non adaptées").

L’absence ou le manque d’étirements était citée 31 fois, plus que toute autre raison pour les blessures. Les principales autres causes citées étaient :

- Trop d’entrainement (28 fois) ;
- Porter des chaussures non adaptées au type de pied (22 fois) ;
- Un régime alimentaire inadéquat/déséquilibré (20 fois) ;
- Un mauvais échauffement ou pas d’échauffement (20 fois) ;
- Un manque de force (19 fois) ;
- Le fait de pousser son corps hors de ses limites (18 fois) ;
- Un manque de supervision professionnelle (17 fois).

Les études sur les causes des blessures sont difficiles à réaliser pour plusieurs raisons, dont celle des différentes définitions des blessures et le besoin de les faire reposer sur des données provenant de compte-rendus des coureurs eux-mêmes. La plupart affiche des associations entre la fréquence de la blessure et les comportements et caractéristiques des coureurs. Par exemple, les études ont continuellement montré que le fait de rapidement augmenter la distance parcourue et un passé de blessures sont associés à une fréquence plus élevée de blessures.

Cela dit, certaines des croyances des coureurs dans cette étude ne sont pas confirmées par la recherche. Comme les auteurs de l’étude le disent : "les coureurs croient que le fait de s’étirer avant et après avoir couru empêche les blessures, malgré l’absence de preuves scientifiques pour le confirmer." La recherche récente n’a pas trouvé de lien entre le fait de faire régulièrement des étirements et une réduction du risque de blessures.

Mais les chercheurs donnent une explication partielle et intéressante de cette croyance apparemment incorrecte :

Les coureurs mélangent l’échauffement avant l’exercice avec les étirements. Le terme "d’échauffement" est défini comme une période d’exercices préparatoires pour améliorer la compétition ou l’entrainement qui va suivre. Une analyse systématique a rapporté que les études ont trouvé que l’échauffement était inefficace pour ce qui était de réduire les blessures quand il se focalisait principalement sur des étirements, mais les études qui se concentraient sur l’échauffement pour augmenter la température du corps avaient trouvé une importante réduction du risque de blessures sportives.

La troisième cause la plus fréquemment citée, celle de "porter des chaussures qui ne correspondaient pas au type de pied", n’est pas non plus confirmée par la recherche, notent les auteurs. Plusieurs études ces dernières années ont trouvé que les taux de blessures ne sont pas affectés par le choix des chaussures des coureurs sur la base de la posture du pied (i.e. en pronation, supination ou neutre).

Mais pour les points positifs, citons la croyance selon laquelle les coureurs courent un risque à cause du surentrainement, ce qui est cohérent avec la littérature scientifique. Pour la "culture personnelle" des sportifs [sic], voici en bonus une petite liste des autres croyances sur les causes de blessures, qui peuvent faire sourire car parmi les plus farfelues :

- Les compléments alimentaires,
- la "surprotection" de la blessure,
- le stress,
- le fait de courir en écoutant de la musique,
- la malchance !

Références :

[1] What Do Recreational Runners Think About Risk Factors for Running Injuries ? A Descriptive Study of Their Beliefs and Opinions. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 2014, Volume 44, Issue 10 pp 733-738. doi:10.2519/jospt.2014.5710.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |