Accueil du site > Santé > Les risques de crises cardiaques pendant les sports d’hiver
Les risques de crises cardiaques pendant les sports d’hiver

vendredi 3 septembre 2010

Une étude, réalisée par des cardiologues de l’Université Médical d’Innsbruck, a cherché à évaluer le risque d’infarctus du myocarde (crise cardiaque) chez les touristes pendant les sports d’hiver dans les Alpes Tyroliennes. Cette recherche, présentée lors du congrès 2010 de Cardiologie de Stockholm, montre qu’une préparation inadéquate pour l’intense épuisement physique exigé, associée aux effets de l’altitude et des basses températures, a conduit à une augmentation des incidents de crises cardiaque, particulièrement durant les deux premiers jours de vacances.

"Chaque année, des millions de touristes visitent les Alpes Tyroliennes pour participer à différents sports d’hiver, chacun étant porteur d’un certain risque d’accident et de blessure" explique le Docteur Metzler de l’Université et auteur principal du compte-rendu.

"Il avait déjà été montré que les décès soudains par crise cardiaque comptaient pour 40% des décès fatals totaux parmi les touristes des sports d’hiver dans les Alpes Autrichiennes, l’infarctus du myocarde aigu étant la cause principale. Nous nous sommes particulièrement intéressés aux caractéristiques que partagent les patients admis dans nos services d’urgence avec des symptômes de crise cardiaque, ainsi nous pouvions étudier les mécanismes déclencheurs et commencer à développer des stratégies préventives."

L’équipe de recherche a analysé les données de plus de 1500 patients admis à l’hôpital avec un problème cardiaque entre 2006 et 2010. 170 de ces derniers, principalement Allemands et Hollandais, ont souffert d’une crise cardiaque pendant leur vacances aux sports d’hiver, et ce groupe forme la base de l’étude détaillée. Ils ont été interrogés afin d’établir leur historique en ce qui concerne leur lieu de résidence, leur passé médical et personnel, tout comme les circonstances dans lesquelles ils ont vécu les premiers symptômes. Des investigations plus poussées ont ensuite déterminé si ces symptômes étaient survenus pendant l’activité physique.

Les résultats montrent une durée moyenne de huit jours dans les Alpes. La majorité des attaques cardiaques aigues (quelques 56%) se sont déroulées durant les deux premiers jours d’une intense activité physique, pourtant, seuls 19% savaient qu’ils souffraient de problèmes cardiaques.

L’étude a aussi révélé que plus de 50% des patients étaient physiquement moins actifs avant les vacances, par rapport aux niveaux minimum recommandés par la Société Européenne de Cardiologie. L’altitude semble être un facteur majeur, avec des crises cardiaques survenues à une moyenne de 1350 mètres, par rapport à un lieu de résidence de seulement 170 mètres. Finalement, environ 70% de la population de l’étude montrait au moins deux des facteurs de risque classique de la maladie artérielle cardiaque, comprenant le tabagisme, les diabètes et l’hypercholestérolémie.

L’auteur principal de l’étude, le Dr Gert Klug de l’Université d’Innsbruck, propose l’explication suivante : "Le fait que la plupart des infarctus se soient déroulés dans la première phase des vacances suggère une relation causale entre le manque de préparation pour l’intense régime d’épuisement physique et l’exposition aux hautes altitudes, associés aux basses températures. Nous savons, grâce à des études antérieures, que chacun de ces facteurs pouvait provoquer un infarctus du myocarde aigu."

Les auteurs de conclure que les touristes devraient adopter un régime de préparation prudent, avec une activité physique régulière, avant de planifier des vacances à la montagne. Ils recommandent une augmentation graduelle de l’activité physique pendant les vacances aux sports d’hiver pour diminuer les risques de crise cardiaque. Le Dr. Klug conclut : "Une évaluation des facteurs de risque et une éducation individuelle des patients pourrait être envisageable chez ceux avec des facteurs de risque multiples."


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |