Accueil du site > Santé > Les sodas et boissons sucrées associés au diabète et au syndrome (...)
Les sodas et boissons sucrées associés au diabète et au syndrome métabolique

samedi 30 octobre 2010

Une étude publiée dans le journal Diabetes Care [1] a trouvé que la consommation régulière de sodas et d’autres boissons sucrées, était associée à un risque clair et constant de syndrome métabolique [2] et de diabètes de type 2. Selon des chercheurs de la Harvard School of Public Health (HSPH), cette étude apporte des preuves empiriques que la consommation de boissons sucrées devrait être limitée pour réduire le risque de ces conditions.

"Plusieurs études antérieures avaient déjà examiné la relation entre les boissons sucrées au sucre et le risque de diabètes, et la plupart avaient trouvé des associations positives, mais notre étude, qui est une analyse des études disponibles, donne une image globale de la magnitude du risque et de la constance des preuves" dit l’auteur Vasanti Malik, du Département de Nutrition.

La consommation de boissons sucrées, dont la majorité se fait sous forme de sodas, a substantiellement augmenté dans le monde, et des études scientifiques avaient montré des associations conséquentes avec la prise de poids et le risque d’obésité. Cependant, cette étude et la première méta-analyse à passer quantitativement en revue les preuves qui associent les boissons sucrées au diabète de type 2 et au syndrome métabolique.

Les chercheurs ont réalisé une méta-analyse qui a rassemblé 11 études ayant examiné l’association entre les boissons sucrées et ces conditions. Les études comprenaient plus de 300000 participants et 15043 cas de diabètes de type 2, et 19431 participants et 5803 cas de syndrome métabolique.

Les résultats ont montré que le fait de boire une ou deux boissons sucrées par jour augmentait le risque de diabète de type 2 de 26%, et le risque de syndrome métabolique de 20%, comparés à ceux qui consommaient moins d’une boisson par mois. Boire une quantité de 35 cl par jour augmentait le risque de diabète de type 2 d’environ 15%.

"L’association que nous avons observée entre la consommation de soda et le risque de diabète est probablement une relation de cause à effet parce que d’autres études ont documenté le fait que les boissons sucrées causaient une prise de poids, et la prise de poids est intimement liée au développement du diabète de type 2" dit Hu.

Alors qu’un certain nombre de facteurs sont à l’œuvre dans le développement des diabètes de type 2 et du syndrome métabolique, les boissons sucrées représentent un facteur de risque facilement modifiable qui, s’il est réduit, peut avoir un impact important, disent les chercheurs. "Les individus devraient limiter la quantité de boissons sucrées qu’ils boivent et les remplacer par des alternatives saines, comme de l’eau, pour réduire le risque de diabète tout comme l’obésité, la goutte, les caries dentaires et les maladies cardiovasculaires " dit Malik.

Références :

[1] Sugar-Sweetened Beverages and Risk of Metabolic Syndrome and Type 2 Diabetes. V. Malik, B. Popkin, G. Bray, J. Despres, W. Willett, F. Hu, Diabetes Care, vol. 33, no. 11, Oct. 27, 2010.

[2] Le syndrome métabolique est un ensemble de facteurs de risque qui comprend une tension élevée et une surcharge en graisse autour de la taille, qui augmentent le risque de maladie coronarienne, d’attaque et de diabète.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |