Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Les suppléments d’oméga-3 et le coeur
Les suppléments d’oméga-3 et le coeur

mardi 6 février 2018

Pour les individus qui ont un risque élevé de maladie cardiovasculaire, le fait de prendre des suppléments d’oméga-3 ne semble pas réduire le risque de crises cardiaques ou d’attaques.

Des recherches passées avaient trouvé que les gens qui consomment régulièrement du poisson - qui contient des niveaux élevés d’acides gras oméga-3 - ont un risque plus faible de décéder de maladies de cœur. Mais d’autres études qui ont cherché à savoir si le fait de prendre des suppléments d’acide gras oméga-3 réduisait vraiment le risque de maladies cardiovasculaires ou d’attaques ont obtenu des résultats mitigés. Certaines ont trouvé que le fait de prendre ces suppléments, parfois appelés "suppléments d’huile de poisson", diminuait le risque de décéder de maladie de cœur, alors que d’autres études n’ont trouvé aucun bénéfice.

Cette dernière revue a analysé les données de 10 études qui impliquent presque 78 000 personnes [1]. Ces participants ont été répartis au hasard soit pour prendre des doses quotidiennes de compléments alimentaires d’acides gras oméga-3 soit un placébo pendant au moins un an. Tous les participants avaient soit une maladie de cœur ou ont eu une attaque, ou bien encore couraient un risque important pour ces conditions. Plus précisément, environ les deux tiers des participants avaient une maladie cardiovasculaire, 30 % avaient vécu une attaque et 37 % avaient du diabète ce qui augmente le risque de maladie cardiovasculaire.

Les chercheurs ont trouvé que, après environ quatre ans, les participants qui prenaient des suppléments d’oméga-3 couraient autant de risques d’être victimes d’une crise cardiaque ou d’une attaque, ou de décéder de complications dues à une maladie cardiovasculaire, que ceux qui ne prenaient pas ces suppléments.

Les résultats étaient les mêmes quels que soient le sexe des participants, leur passé médical en ce qui concerne les maladies de cœur, leurs niveaux de cholestérol ou le recours aux statines pour faire baisser le cholestérol.

Ces résultats sont en contradiction avec les recommandations de l’American Heart Association [2], qui recommande de prendre des suppléments d’acides gras oméga-3 pour les personnes qui souffrent de maladie de coeur ou d’ insuffisance cardiaque.

Or, cette nouvelle étude ne confirme pas ces recommandations dans l’utilisation de tels suppléments pour les gens qui ont des maladies cardiovasculaires, concluent les auteurs. Les auteurs notent que les participants de leur étude ont pris environ 1000 milligrammes d’oméga-3 par jour, et il faudra plus de recherches avec des doses plus élevées pour vérifier si elles peuvent être bénéfiques à ces patients.

Références :

[1] Associations of Omega-3 Fatty Acid Supplement Use With Cardiovascular Disease Risks. Meta-analysis of 10 Trials Involving 77 917 Individuals. JAMA Cardiology. 2018.

[2] Omega-3 Polyunsaturated Fatty Acid (Fish Oil) Supplementation and the Prevention of Clinical Cardiovascular Disease : A Science Advisory From the American Heart Association. Circulation. 2017.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |