Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Les suppléments de chrome contre le diabète
Les suppléments de chrome contre le diabète

jeudi 10 avril 2014

Une étude de l’Université de Miami a montré que le fait de prendre des compléments alimentaires de chrome n’était pas efficace pour ce qui est de diminuer le taux de glucose dans le sang chez les personnes diabétiques, pas plus que chez les non-diabétiques.

Nombreux sont ceux qui ont un taux de sucre dans le sang anormal à jeun, ce qui est une prédisposition au diabète de type 2, et les compléments alimentaires de chrome étaient proposés comme méthode pour permettre de contrôler voire de prévenir la maladie.

Une récente étude [1] de chercheurs de l’Université de Miami a analysé pratiquement 30 ans de données sur les effets des suppléments de chrome sur le taux de sucre dans le sang, et a conclu que les suppléments de chrome n’étaient pas efficaces pour ce qui est de réduire le sucre dans le sang chez les individus en bonne santé, pas plus que chez les diabétiques.

Le chrome est un minéral nécessaire aux êtres humains dans des concentrations infimes, et il est obtenu naturellement par l’alimentation. Peu de cas de carences ont été répertoriés à ce jour.

"Certaines études passées avaient rapporté que les suppléments de chrome diminuaient les niveaux de glucose dans le sang à jeun" explique le Dr Christopher Bailey, auteur de l’étude. "Cependant, l’effet pourrait avoir été exagéré ou a été mal attribué quand il était la conséquence d’autres éléments tels que l’exercice physique".

Les études précédentes avaient aussi utilisé différentes méthodes pour analyser et rapporter leurs résultats. Ces différences de méthodologie pourraient potentiellement conduire à des résultats différents en ce qui concerne l’effet, ou l’absence d’effet, d’une supplémentation en chrome.

Néanmoins, la porte n’est pas complètement fermée sur la possibilité que le chrome ait d’autres effets intéressants. "Bien que les compléments alimentaires de chrome ne diminuent pas le sucre dans le sang à jeun, il peut avoir d’autres effets bénéfiques dans le corps qui exigent plus de recherche" explique Bailey. "Le sucre dans le sang à jeun n’est qu’un seul aspect de la santé humaine".

L’étude actuelle met en lumière les limites des recherches antérieures, en améliorant les méthodes statistiques utilisées pour analyser les données. Le projet a analysé 16 études publiées entre 1985 et 2012. Celles-ci comprenaient 809 participants âgés de 36 à 67 ans. Les suppléments de chrome inclus dans l’analyse étaient du chlorure de chrome, du nicotinate de chrome, du dinicotinate de chrome et de la levure de chrome. Les doses de chrome allaient de 200 à 1000 µg par jour.

Le chercheur de conclure qu’il faudrait plus de recherches pour pouvoir véritablement établir si d’autres ingrédients présents dans les suppléments sont en mesure d’améliorer ou d’empirer le taux de sucre dans le sang, ou bien même s’ils n’ont aucun effet.

Références :

[1] Improved meta-analytic methods show no effect on chromium supplements on fasting glucose. Biological Trace Element Research.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |