Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Les suppléments en protéines apportent des bénéfices réels à ceux qui font de la (...)
Les suppléments en protéines apportent des bénéfices réels à ceux qui font de la musculation

vendredi 9 février 2018

Des scientifiques de l’université de Mc Master, qui ont analysé des douzaines d’articles de recherche, sont arrivés à la conclusion ferme que le fait de prendre des suppléments de protéines alimentaires améliore significativement la force musculaire et la taille des muscles chez des adultes en bonne santé qui soulèvent des poids.

Les effets ne sont cependant pas aussi importants que ce que les sociétés qui vendent ces produits le déclarent et voudraient le faire croire.

Leur étude, publiée dans le British Journal of Sports Medicine [1], montre que les bénéfices des compléments alimentaires à base de protéines augmentent avec un entrainement de musculation, mais qu’ils deviennent moins efficaces chez les personnes plus âgées, ce qui met en exergue un besoin plus important pour atteindre des résultats optimaux quand on vieillit.

Il y a cependant une limite à la quantité de protéines qui est bénéfique, celle-ci plafonne à 1,6 gramme de protéines alimentaires par kilo de poids de corps et par jour.

"Il y avait des messages contradictoires envoyés aux diététiciens, aux pratiquants sportifs et même aux cliniciens sur l’efficacité d’une prise de suppléments de protéines," explique Robert Morton, l’auteur principal de l’étude. "Cette méta-analyse va apaiser ce débat."

Les chercheurs ont passé en revue des milliers d’études à la recherche de critères spécifiques, comprenant des études randomisées et contrôlées, sur des participants humains et des durées d’études d’au moins six semaines. En tout, ils ont analysé 49 études individuelles de bonne qualité qui totalisaient 1863 participants.

En plus de la masse musculaire et des gains de force, les chercheurs ont aussi trouvé que l’efficacité des suppléments de protéines pendant l’entrainement de musculation était égale chez les femmes, qu’elle n’était pas affectée par la source de protéines, qu’il s’agisse par exemple de protéines en poudre ou d’un steak, ni par la période de la journée où les protéines sont consommées, comme des repas réguliers à heure fixe ou des prises après l’entrainement. Une chose que les chercheurs ont noté est qu’en vieillissant l’efficacité de la prise de suppléments de protéines diminuait.

"La consommation de protéines est importante pour la santé des muscles, et il y a de plus en plus de recherches qui montrent que le dosage recommandé, 0,8 gramme par kg et par jour, est trop faible," explique Morton. "Nous verrons de plus en plus de recherches, notamment parce que la population vieillit, qui remettront ce chiffre en question."

Références :

[1] A systematic review, meta-analysis and meta-regression of the effect of protein supplementation on resistance training-induced gains in muscle mass and strength in healthy adults. British Journal of Sports Médicine.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |